************ MARTINE ET HENRI RECHERCHENT LEUR AMIE ROSEMARIE - LIRE LES DETAILS SUR LA PAGE "AVIS DE RECHERCHESé DE CE BLOG ************ AU MUSEE DAPPER A PARIS, DU 09 OCTOBRE 2013 AU 06 JUILLET 2014, "INITIES, BASSIN DU CONGO" VOUS PLONGERA DANS UN MONDE PLEIN DE MYSTERES, AVEC 150 PIECES D'UNE GRANDE RICHESSE, VENUES SURTOUT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ************ LORSQUE VOUS METTEZ UN COMMENTAIRE A LA SUITE D'UN MESSAGE, SURTOUT SI CELUI-CI DEMANDE UNE REPONSE, N'OUBLIEZ PAS, SOIT DE METTRE VOTRE ADRESSE E-MAIL POUR QUE JE PUISSE VOUS REPONDRE, SOIT D'ALLER REVOIR LE MESSAGE POUR Y LIRE MA REPONSE. MERCI. ************ AVIS DE RECHERCHES POUR UN TRAVAIL DE MEMOIRES : SI VOUS AVEZ VECU A GEMENA /ET/OU DANS LE NORD UBANGI DE 1955 à 1961; A LILENGA, DANS LE TERRITOIRE DE BOENDE, TSHUAPA, EN 1964, MERCI DE PRENDRE CONTACT AVEC LE CREATEUR DE CE BLOG ************ SI VOUS AVEZ DES CONNAISSANCES OU DES AMIS QUI ONT VECUS AU CONGO BELGE, AU RUANDA URUNDI, AU ZAÏRE, EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, MERCI DE LEUR FAIRE CONNAÎTRE CE BLOG CAR NOUS AVONS ENCORE DE NOMBREUX AMIS A RETROUVER. VOICI L'ADRESSE URL DU BLOG : http://provincedelequateur.blogspot.com ************RECHERCHE EGALEMENT DES PERSONNES (OCCIDENTAUX OU CONGOLAIS) AYANT VECUS LES EVENEMENTS DE BOENDE JUILLET 1960 ************

samedi 3 novembre 2012

Equateur : l’ICCN incinère une tonne de viandes boucanée à Monkoto

Radio Okapi 
03/11/2012

Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004. 

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) a incinéré vendredi 2 novembre plus de mille pièces de viande boucanée dans le territoire de Monkoto dans la province de l’Equateur. Son directeur province, Didier Bolomba, a expliqué que cette marchandise a été incinérée pour décourager le braconnage et le commerce de viande d’animaux protégés. Les containers de ces différentes espèces animales ont été saisis par des gardes-parcs dimanche 28 octobre alors que le propriétaire des colis s’apprêtait à descendre avec son butin à Boende à bord de la baleinière H/B Mayi ya Sika. 


Selon Didier Bolomba, il s’agit de la viande de diverses espèces animales protégées, notamment des antilopes, de singes et d’Eléphants. 

Pour le responsable de l’ONG locale RAPAC, membre de la société civile de Monkoto, la population présente lors de cette incinération a été édifiée sur la nécessité de protéger les ressources naturelles du parc National de la Salonga. 

Le présumé braconnier entre les mains de qui la viande boucanée a été saisie a réussi à s’enfuir pendant l’interrogatoire abandonnant tous ses biens. 

Le parc national de la Salonga regorge plusieurs espèces animales protégées. Il se situe à cheval entre les provinces de l’Equateur, du Bandundu et de deux Kasaï. Depuis le lancement de l’opération en octobre 2011 de sa sécurisation par des éléments des FARDC, quelques braconniers ont été neutralisés et des armes ainsi que munitions de guerre ont été récupérées dans la partie se trouvant à l’Equateur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire