BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************

lundi 10 décembre 2012

Discussions RDC-M23 à Kampala: les rebelles boudent la séance

RFI 
10/12/2012 

Le ministre des Affaires étrangères congolais,
Raymond Tshibanda, le 19 juillet 2012.
AFP PHOTO / JUNIOR D.KANNAH
Encore une journée de perdue à Kampala dans le dialogue qui ne démarre toujours pas entre le gouvernement de Kinshasa et le M23. Le mouvement rebelle n’est pas venu à la séance, ce lundi 10 décembre, où il était prévu que Kinshasa réplique aux accusations formulées hier, dimanche, par le M23 contre le régime Kabila. 

Le médiateur ougandais Crispus Kiyonga, ministre de la Défense, n’a pas réussi à convaincre le M23 de venir aujourd’hui. Le mouvement a décidé de bouder la séance au cours de laquelle il était entendu que le ministre congolais des Affaires étrangères Raymond Tshibanda prenne la parole pour répondre aux accusations portées hier par le M23, et pour dénoncer, disait-il, « les crimes du M23 ». 

C’est donc devant une salle à moitié vide que Raymond Tshibanda a déploré l’absence du mouvement rebelle : « Ils ne sont pas au rendez-vous. Drôle de démocrates. Ils préfèrent affirmer des vérités. Ils ne sont pas prêts à être contredits ». 

La séance est donc reportée à demain. « Que le M23 vienne ou pas, nous dénoncerons leurs crimes », a prévenu le ministre. 

De leur côté, les responsables du M23, qui sont cantonnés dans un hôtel à l’autre bout de Kampala, ont déclaré par téléphone que la réunion d’aujourd’hui était sans objet, et qu’il fallait entrer dans l’ordre du jour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire