************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************ ÉCLECTIQUE - UNE COLLECTION DU XXIEME SIECLE AU MUSEE DU QUAI BRANLY DU 23/11/2016 AU 02/04/2017

dimanche 12 juin 2016

RDC: perspectives en berne et licenciements dans le secteur des mines

RFI 
12/06/2016

Vue aérienne de la Générale des carrières et des mines à Lubumbashi.
 © AFP/PHIL MOORE 

En République démocratique du Congo (RDC), le secteur minier continue de pâtir de la baisse des cours des matières premières. C’est le constat du rapport de la Chambre des mines de la Fédération des entreprises du Congo, la FEC, relatif au premier trimestre 2016. Un rapport publié peu avant une autre annonce : La suppression de 2 000 emplois par la Gécamines, la société d’Etat. 

En pleine semaine minière de la République démocratique du Congo à Lubumbashi, le patron de la Gécamines a annoncé qu’il allait mettre à l’arrêt des filières non rentables ou reconnues dangereuses pour ses employés, à Kolwezi et Likasi. 
 Il a également expliqué la poursuite de ce qu’il appelle le plan social de la Gécamines. Départ à la retraite, cessation anticipée d’activités… Plus de 2 200 emplois seront ainsi supprimés en trois mois. Des suppressions justifiées par la baisse des cours du cuivre et du cobalt, selon Albert Yuma, même si la Gécamines a annoncé un plan d’investissement de 717 millions de dollars sur quatre ans.

La suite sur RFI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire