************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************ ÉCLECTIQUE - UNE COLLECTION DU XXIEME SIECLE AU MUSEE DU QUAI BRANLY DU 23/11/2016 AU 02/04/2017

samedi 2 juillet 2016

Au Congo, dans l’enfer de Béni, où l’ennemi invisible massacre les villageois

Le Monde 
01/07/2016 
Par Sarah Vernhes (contributrice Le Monde Afrique, Eringeti) 

A Eringeti, les casques bleus se rendent sur les lieux du massacre 
perpétré le 3 mai 2016 par des miliciens. 
CRÉDITS : THERESE DI CAMPO


Les blindés de la mission de l’ONU foncent sur la route cahoteuse. Arme au poing, casque sur la tête, gilets pare-balles, les militaires de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco) sont aux aguets. Un nouveau massacre a eu lieu la veille dans un quartier éloigné du village d’Eringeti. Il n’est que 8 heures du matin, mais le soleil déjà haut dans un ciel sans nuages écrase la brousse de sa chaleur.

La suite sur Le Monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire