************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************ ÉCLECTIQUE - UNE COLLECTION DU XXIEME SIECLE AU MUSEE DU QUAI BRANLY DU 23/11/2016 AU 02/04/2017

samedi 16 juillet 2016

Exploitation de l'or: les notables de Shabunda approuvent le rapport de Global Witness

Radio Okapi 
16/07/2016

La rivière Ulindi, qui prend sa source dans le Mont Piernard, 
se dirige vers l’ouest en traversant les territoires de Mwenga et 
de Shabunda, dans la province du Sud Kivu. 
Photo MONUSCO/Biliaminou Alao. 

Les notables du territoire de Shabunda (Sud-Kivu) regroupés au sein de la structure Lusu Bakisi soutiennent le rapport publié par Global Witness sur l’exploitation illégale de l'or sur la rivière Ulindi par la société chinoise Khun Hun Mining. 

Ils demandent au gouvernement de la RDC d’initier une action en justice contre cette société qui, selon eux, « exploite irrégulièrement les richesses du sous-sol de Shabunda et approvisionne aussi les forces négatives en armes ». 

Le président du comité exécutif de Lusu Bakisi , Daniel Munyangia, rappelle que l’ambassadeur de Chine en RDC, en séjour à Bukavu, avait reconnu que certains sujets chinois se livrent aux activités d’exploitation minière à titre privé. Il avait aussi précisé que cela n’engage en rien le gouvernement chinois.

Un rapport de Global Witness publié mardi 5 juillet indique que des groupes armés du territoire de Shabunda se sont vu offrir des armes et de l’argent par une entreprise minière chinoise qui exploite de l’or dans ce territoire. 

Ces groupes armés ont dégagé, selon le même rapport, jusqu’à 25 000 dollars américains par mois en extorquant des mineurs locaux lors de la récente ruée vers l’or qu’a connue cette région pendant deux années.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire