************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************ ÉCLECTIQUE - UNE COLLECTION DU XXIEME SIECLE AU MUSEE DU QUAI BRANLY DU 23/11/2016 AU 02/04/2017

lundi 18 juillet 2016

Forum des As: «Sanctions américaines: tous concernés! »

Radio Okapi 
18/07/2016

Barack Obama, président des Etats-Unis/Ph. Droits tiers 

Les journaux parus lundi 18 juillet à Kinshasa s’intéressent principalement à trois sujets. Il s’agit de sanctions votées par le Congrès américain, le sommet de Kigali et la rencontre d'Etienne Tshisekedi à Paris avec le ministre français des Affaires étrangères. 

Officiels, acteurs politiques de la majorité et de l’opposition, tous sont concernés par les sanctions américaines, écrit Forum des As à la Une. 
Une loi coercitive a été votée vendredi dernier par le Congrès américain (Parlement). Elle donne le pouvoir au gouvernement (américain) de prendre des sanctions contre tout Congolais qui poserait des entraves au bon cheminement du processus électoral en cours devant conduire à la tenue des élections dans les délais constitutionnels, énonce le journal. 
«Tous indistinctement ont désormais cette épée de Damoclès des sanctions américaines suspendue sur leurs têtes. Les animateurs de la CENI sont aussi concernés par cette loi étant entendu que c’est cette institution, qui est le pouvoir organisateur des élections, qui doit appliquer l’article 73 de la Constitution», avertit Forum des As.
Le tabloïd fait remarquer que le vote de cette loi au Congrès américain explique «des réactions contrastées dans la classe politique». 
A l’opposition, note le quotidien, on a applaudi de deux mains cette loi américaine, qui « ne vise rien d’autre que le respect de la Constitution.» 
Tandis qu’à la MP, on dénonce une violation de la souveraineté de l’Etat congolais. 

Autre sujet qui intéresse la presse, c’est le XXVIIe sommet de l’Union africaine qui se tient à Kigali. 

A ce sujet, l’Agence congolaise de presse renseigne que «le Président Joseph Kabila Kabange a assisté à l’ouverture » de cette rencontre. 
L’ACP revient sur le discours du Président en exercice de l’UA, Idris Deby Itno, qui a affirmé: «Il est grand temps de faire de nos rencontres au sommet de véritables séances de travail »
«C’est pour la première fois depuis la création de l’OUA jusqu’à nos jours que le continent a décidé de prendre son destin en mains en assurant lui-même l’entière responsabilité sur son fonctionnement et l’atteinte des objectifs de développement et contribué ainsi financièrement à la restauration de la paix et de la stabilité», écrit l’Agence. 

Joseph Kabila n’est pas très friand de grands-messes de l’Union africaine, mais le voilà qui a fait le déplacement au Rwanda, renchérit Forum des As, dans son titre: «Kigali vaut bien»
A la tête d’un pays qui cherche à négocier au mieux de ses intérêts nationaux des échéances politiques vitales, Joseph Kabila peut échanger directement avec nombre de ses pairs africains, suppute le journal. Ces échanges, poursuit-il, pourrait commencer par son hôte et ses autres homologues de la région. 
«Le chef de l’Etat congolais n’ignore pas non plus que certains acteurs majeurs de la scène internationale ou leurs délégués sont présents dans la capitale rwandaise», peut-on lire dans les colonnes du journal. 

La Tempête des Tropiques fait échos du retour du président de l’Union pour la démocratie et le progrès social et titre : « Etienne Tshisekedi ce lundi au Quai d’Orsay à Paris »
La nouvelle est connue de plusieurs médias depuis le week-end, fait savoir le journal qui renseigne que le sphinx de Limete rencontrera le ministre français des Affaires étrangères avec les membres de son regroupement mis en place après le conclave de Bruxelles. 
Au cours de cette rencontre, le dialogue national inclusif en préparation sera abordé d’autant plus que l’opposition politique en RDC dans son ensemble s’est mise d’accord pour la tenue du Forum selon la résolution 2277, adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies, croit savoir le quotidien. 

Revenant sur le même sujet, Le Phare, titre : « Tshisekedi, Katumbi, Katebe, Mwando, Kamitatu, Fayulu, Sessanga…ce lundi à Paris ». Tout ce beau monde séjourne déjà à Paris, informe le tabloïd. 
Le dernier contingent au sein duquel on a reconnu Delly Sessanga, a quitté Kinshasa hier dans la soirée, il sera sans doute question de donner à Tshisekedi et ses pairs des garanties qu’il ne pas s’agir du dialogue par ordonnance présidentielle mais bel et bien de celui décidé par la résolution 2277, renchérit le journal. 
La grande inconnue reste de savoir si la majorité présidentielle apprécie ce type de rencontres qui ont tout l’air d’ingérences étrangères dans les affaires intérieures congolaises.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire