EXPOSITION // LES OUBLIES DE LA GHUERRE 14-18 - LA FORCE PUBLIQUE DU CONGO - DU 21 OCTOBRE 2014 A 18:00 AU 7 NOVEMBRE 2014 à 17:00 AU CAL A CHARLEROI ************ A VOIR EXPO 'NOTRE CONGO' AU MUSEE BELVUE MUSEUM > 30.11.14 ************ MARTINE ET HENRI RECHERCHENT LEUR AMIE ROSEMARIE - LIRE LES DETAILS SUR LA PAGE "AVIS DE RECHERCHESé DE CE BLOG ************ LORSQUE VOUS METTEZ UN COMMENTAIRE A LA SUITE D'UN MESSAGE, SURTOUT SI CELUI-CI DEMANDE UNE REPONSE, N'OUBLIEZ PAS, SOIT DE METTRE VOTRE ADRESSE E-MAIL POUR QUE JE PUISSE VOUS REPONDRE, SOIT D'ALLER REVOIR LE MESSAGE POUR Y LIRE MA REPONSE. MERCI. ************ AVIS DE RECHERCHES POUR UN TRAVAIL DE MEMOIRES : SI VOUS AVEZ VECU A GEMENA /ET/OU DANS LE NORD UBANGI DE 1955 à 1961; A LILENGA, DANS LE TERRITOIRE DE BOENDE, TSHUAPA, EN 1964, MERCI DE PRENDRE CONTACT AVEC LE CREATEUR DE CE BLOG ************ SI VOUS AVEZ DES CONNAISSANCES OU DES AMIS QUI ONT VECUS AU CONGO BELGE, AU RUANDA URUNDI, AU ZAÏRE, EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, MERCI DE LEUR FAIRE CONNAÎTRE CE BLOG CAR NOUS AVONS ENCORE DE NOMBREUX AMIS A RETROUVER. VOICI L'ADRESSE URL DU BLOG : http://provincedelequateur.blogspot.com ************RECHERCHE EGALEMENT DES PERSONNES (OCCIDENTAUX OU CONGOLAIS) AYANT VECUS LES EVENEMENTS DE BOENDE JUILLET 1960 ************

samedi 24 novembre 2012

L’Afrique se mobilise pour secourir les Norvégiens qui meurent de froid

Le monde.fr
23 /11/ 2012



C'est le monde à l'envers. Depuis vendredi 16 novembre dernier, Radi-Aid, Africa for Norway est LA parodie vidéo à ne pas louper sur le Net. On y voit des Africains se mobiliser pour envoyer de vieux radiateurs en Norvège, où les enfants meurent de froid dans des conditions climatiques atroces liées aux hivers rigoureux.



Lancée par des étudiants norvégiens et le Fonds académique d'aide internationale (SAIH), cette campagne de sensibilisation prend à rebrousse poil les collectes de fonds qui reposent sur les clichés misérabilistes et stigmatisants.

Le froid glacial tue aussi
Dans la vidéo suivante, la satire est plus que réussie : l'angle choisi pour dénoncer les clichés généralement utilisés dans les pays du Nord pour venir en aide aux pays du Sud donne lieu à un effet miroir à la fois drôle et grinçant. 


Comme vous pouvez le voir, tout y est : images chocs, slogans motivants et THE chanson destinée à rallier le plus grand nombre de donateurs. Ainsi que le souligne YouPhil : "Les slogans repris par la fausse chorale Radi-Aid (référence au groupe Band Aid qui venait en aide aux victimes de la famine de 1984 en Ethiopie) sont aussi ridicules qu'hilarants."

Et c'est justement pour casser cette conception quelque peu simpliste que le SAIH a lancé cette vidéo. Le vice-président du fonds, Nicklas Søsted Poulsen, détaille l'ambition de la campagne : "La Norvège est, certes, un pays froid, mais la majorité des Norvégiens n'aimeraient pas, à mon avis, que leur pays soit connu uniquement pour cela. Je crois qu'on peut dire qu'il se passe la même chose pour les pays africains. Nous voulons casser les stéréotypes que les gens ont sur l'Afrique."

Pari réussi 
Avec ce site, le SAIH défend quatre idées fondamentales :

  • On peut collecter des fonds sans avoir recours à des stéréotypes (images tristes ou accentuant un trait à l'extrême, au point de fournir une image éloignée de la réalité, voire totalement fausse) 
  • Il est nécessaire de délivrer une meilleure information dans les écoles, à la télévision et dans l'ensemble des médias. Pourquoi focaliser l'attention sur les crises, la pauvreté, la famine et le sida ? Pourquoi ne pas parler, aussi, de ce qui marche ? Ou communiquer plus largement sur la façon dont les pays du Nord entretiennent certaines relations de dépendance... Non ? 
  • Les médias doivent être plus respectueux et plus éthiques dans la façon dont ils traitent l'information liée aux pays les plus pauvres : se permettent-ils de diffuser des photos de bébés occidentaux souffrant de faim sans l'autorisation des parents ? 
  • L'aide doit répondre à de vrais besoins, la "bonne" intention ne suffit pas. Elle doit surtout être apportée en parallèle de processus d'investissement et de coopération. 


Vu la vitesse avec laquelle la vidéo se diffuse sur la Toile (voir la page Facebook), tout porte à croire que le message est entendu.
Qu'attendez-vous maintenant pour aider les Africains à secourir la Norvège !? ;) +

A lire: "Fundraising et stéréotypes", sur le blog de Barbara Blay

Anne-Sophie Novel / @SoAnn sur twitter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire