************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be

lundi 5 mars 2018

« L’arbre Kabila va tomber. Mais dans quelle direction?”

La Libre Afrique
05/03/2018
Marie France Cros




Alors que chacun sent que l’histoire s’accélère au Congo, où le président hors mandat Joseph Kabila tente de résister aux pressions internes et externes pour le forcer à céder le pouvoir, La Libre Afrique a interrogé le politologue Jean Omasombo, chercheur au Musée royal d’Afrique centrale de Tervuren et professeur à l’Université de Kinshasa, pour tenter de comprendre les événements.

La suite sur la Libre Afrique

jeudi 1 mars 2018

RDC : Léon Kengo, l’homme qui devait être président

Le Monde
27/02/2018
Par Pierre Benetti (Kinshasa correspondance)


Léon Kengo wa Dondo (au centre), le président du Sénat de la République démocratique du Congo,
 lors d’une messe à Kinshasa, le 21 septembre 2016, 
en mémoire des victimes de la répression survenue quelques jours plus tôt. 
CRÉDITS : EDUARDO SOTERAS / AFP 


Le président du Sénat, 82 ans, succéderait à Joseph Kabila en cas de transition. Au cœur des institutions, son itinéraire politique relie le régime actuel au Zaïre de Mobutu.

Bardé de piliers épais comme des arbres centenaires, le palais du Peuple impose sa silhouette massive à l’horizon de Kinshasa. Quand la République démocratique du Congo (RDC) s’appelait encore le Zaïre, ce parallélépipède couleur crème, offert par la Chine en 1973 et inspiré du palais de l’Assemblée du peuple de Pékin, célébrait Mobutu, le « président bâtisseur ». Depuis sa chute, le 17 mai 1997, le bâtiment est le siège du Parlement congolais. Assemblée nationale et Sénat y sont réunis. 

La suite sur Le Monde

mercredi 28 février 2018

Mbandaka : prison à vie pour le policier auteur du meurtre d’un manifestant

Radio Okapi
27/02/2018


Un bâtiment de la prison d'Angenga en Equateur. Ph. dts tiers.

Le tribunal de garnison de Mbandaka a condamné à perpétuité et au renvoi définitif de la police l’agent de l’ordre reconnu auteur du meurtre d’un jeune manifestant lors de la marche organisée dimanche 25 février par le Comité laïc de coordination (CLC) à Mbandaka (Equateur).

La suite sur Radio Okapi

« Le consensus de corruption, horizon indépassable de l’histoire congolaise ? »

Le Monde
26/02/2018
Par Thierry Vircoulon


Des catholiques manifestent contre le président congolais, Joseph Kabila, à Kinshasa, 
le 25 février 2018. CRÉDITS : JOHN WESSELS / AFP


Pour l’analyste Thierry Vircoulon, le maintien au pouvoir de Joseph Kabila en RDC tient au pacte tacite passé avec les acteurs sécuritaires, politiques et économiques. 

La suite sur Le Monde

mardi 27 février 2018

Haut-Lomami : des éléphants en divagation ont dévasté 12 000 hectares des champs en 2017

Radio Okapi
23/02/2018


Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.


Les éléphants en divagation ont dévasté 12 000 hectares de au cours de l’année 2017 dans le Haut-Lomami, rapporte la commission d’évaluation des dégâts multiformes causés par les éléphants en divagation dans les territoires Malemba Nkulu et Bukama. Cette commission est instituée par l’assemblée provinciale et qui a présenté son rapport jeudi 22 février en présence du gouverneur de province du Haut-Lomami.

La suite sur Radio Okapi

lundi 26 février 2018

Zeid Ra’ad Al Hussein dénonce des « abattoirs d’êtres humains » en RDC et en Syrie

Actualité cd
26/02/2018



Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a dénoncé des « abattoirs d’êtres humains » en RDC, en Syrie, au Burundi, au Yémen et en Birmanie. Il a fait cette déclaration ce lundi 26 février 2018 devant le Conseil des Droits de l’Homme réuni à Genève.

La suite ici

Freddy Matungulu Mbuyamu dans le starting-block pour la présidentielle de 2018 en RDC? Interview exclusive de DESC

Desc-Wondo
24/02/2018



En cette année supposée électorale, DESC entame une série d’entretiens inédits avec différents acteurs politiques, sociaux, économiques, diplomatiques, culturels, religieux, académiques, militaires… congolais et internationaux en vue de décrypter l’actualité congolaise sous toutes ses facettes (politique, économique, sécuritaire, géopolitique, écologique, etc.). Né le 4 janvier 1955 à Lubembo, dans la province du Bandundu, aujourd’hui Kwilu, allure joviale d’un expert boursier tiré à quatre épingles, Freddy Matungulu Ilankir Mbuyamu se confie à DESC sans faux-fuyants.

La suite sur Desc-Wondo