************ QUI AURAIT SOUVENIR D'UN MAGASIN MAMPEZA A COQUILHATVILLE ? ELLE ETAIT TENUE PAR UNE FAMILLE PORTUGAISE ! PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER. EMAIL : tvcn156753@tvcablenet.be MERCI.

mardi 23 octobre 2018

Basankusu, DR Congo: Inauguration of New Cathedral that took Six Years Building - Après six années de reconstruction, Inauguration de la nouvelle cathédrale.

Missionnaires de Mill Hill
19/10/2018

Basankusu Cathedral
A big cathedral in a remote town in the equatorial rain-forest? It is not a new idea. The Mill Hill Missionaries who came to the Congo back in 1905 took on the challenge of an area twice the size of Belgium along the Lulonga, Maringa and Lopori rivers. Gerard Wantenaar MHM became Prefect Apostolic of the area in 1926, leading the pastoral work and giving priority to education (in his time the number of students rose from 6,000 to nearly 37,000.).




Lire la suite ici :

Galerie de photos, cliquez ici


Je mettrai ce soir la traduction française de l'article 


Tshuapa ma Province : Bassin du Congo


Acfap Congo Brazzaville 
19/10/2018


Au fond, devant les deux tableaux, Paul Henri Eloma, 
originaire de Boende.

Ce 19 octobre 2018, le DG de l'ACFAP a reçu dans son bureau, la délégation des experts nationaux de la République Démocratique du Congo pour le projet PIMS rela tif aux mécanismes de financements durables pour les aires protégées des pays du Bassin du Congo, conduite par Monsieur Henri Paul ELOMA. Les deux experts de LA RDC étaient accompagnés par leurs collègues du Congo Brazzaville, Messieurs Brice MOWAWA et Guichard BOUNGOU. 

La suite ici :

lundi 5 mars 2018

« L’arbre Kabila va tomber. Mais dans quelle direction?”

La Libre Afrique
05/03/2018
Marie France Cros




Alors que chacun sent que l’histoire s’accélère au Congo, où le président hors mandat Joseph Kabila tente de résister aux pressions internes et externes pour le forcer à céder le pouvoir, La Libre Afrique a interrogé le politologue Jean Omasombo, chercheur au Musée royal d’Afrique centrale de Tervuren et professeur à l’Université de Kinshasa, pour tenter de comprendre les événements.

La suite sur la Libre Afrique

jeudi 1 mars 2018

RDC : Léon Kengo, l’homme qui devait être président

Le Monde
27/02/2018
Par Pierre Benetti (Kinshasa correspondance)


Léon Kengo wa Dondo (au centre), le président du Sénat de la République démocratique du Congo,
 lors d’une messe à Kinshasa, le 21 septembre 2016, 
en mémoire des victimes de la répression survenue quelques jours plus tôt. 
CRÉDITS : EDUARDO SOTERAS / AFP 


Le président du Sénat, 82 ans, succéderait à Joseph Kabila en cas de transition. Au cœur des institutions, son itinéraire politique relie le régime actuel au Zaïre de Mobutu.

Bardé de piliers épais comme des arbres centenaires, le palais du Peuple impose sa silhouette massive à l’horizon de Kinshasa. Quand la République démocratique du Congo (RDC) s’appelait encore le Zaïre, ce parallélépipède couleur crème, offert par la Chine en 1973 et inspiré du palais de l’Assemblée du peuple de Pékin, célébrait Mobutu, le « président bâtisseur ». Depuis sa chute, le 17 mai 1997, le bâtiment est le siège du Parlement congolais. Assemblée nationale et Sénat y sont réunis. 

La suite sur Le Monde

mercredi 28 février 2018

Mbandaka : prison à vie pour le policier auteur du meurtre d’un manifestant

Radio Okapi
27/02/2018


Un bâtiment de la prison d'Angenga en Equateur. Ph. dts tiers.

Le tribunal de garnison de Mbandaka a condamné à perpétuité et au renvoi définitif de la police l’agent de l’ordre reconnu auteur du meurtre d’un jeune manifestant lors de la marche organisée dimanche 25 février par le Comité laïc de coordination (CLC) à Mbandaka (Equateur).

La suite sur Radio Okapi

« Le consensus de corruption, horizon indépassable de l’histoire congolaise ? »

Le Monde
26/02/2018
Par Thierry Vircoulon


Des catholiques manifestent contre le président congolais, Joseph Kabila, à Kinshasa, 
le 25 février 2018. CRÉDITS : JOHN WESSELS / AFP


Pour l’analyste Thierry Vircoulon, le maintien au pouvoir de Joseph Kabila en RDC tient au pacte tacite passé avec les acteurs sécuritaires, politiques et économiques. 

La suite sur Le Monde

mardi 27 février 2018

Haut-Lomami : des éléphants en divagation ont dévasté 12 000 hectares des champs en 2017

Radio Okapi
23/02/2018


Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.


Les éléphants en divagation ont dévasté 12 000 hectares de au cours de l’année 2017 dans le Haut-Lomami, rapporte la commission d’évaluation des dégâts multiformes causés par les éléphants en divagation dans les territoires Malemba Nkulu et Bukama. Cette commission est instituée par l’assemblée provinciale et qui a présenté son rapport jeudi 22 février en présence du gouverneur de province du Haut-Lomami.

La suite sur Radio Okapi