EXPOSITION // LES OUBLIES DE LA GHUERRE 14-18 - LA FORCE PUBLIQUE DU CONGO - DU 21 OCTOBRE 2014 A 18:00 AU 7 NOVEMBRE 2014 à 17:00 AU CAL A CHARLEROI ************ A VOIR EXPO 'NOTRE CONGO' AU MUSEE BELVUE MUSEUM > 30.11.14 ************ MARTINE ET HENRI RECHERCHENT LEUR AMIE ROSEMARIE - LIRE LES DETAILS SUR LA PAGE "AVIS DE RECHERCHESé DE CE BLOG ************ LORSQUE VOUS METTEZ UN COMMENTAIRE A LA SUITE D'UN MESSAGE, SURTOUT SI CELUI-CI DEMANDE UNE REPONSE, N'OUBLIEZ PAS, SOIT DE METTRE VOTRE ADRESSE E-MAIL POUR QUE JE PUISSE VOUS REPONDRE, SOIT D'ALLER REVOIR LE MESSAGE POUR Y LIRE MA REPONSE. MERCI. ************ AVIS DE RECHERCHES POUR UN TRAVAIL DE MEMOIRES : SI VOUS AVEZ VECU A GEMENA /ET/OU DANS LE NORD UBANGI DE 1955 à 1961; A LILENGA, DANS LE TERRITOIRE DE BOENDE, TSHUAPA, EN 1964, MERCI DE PRENDRE CONTACT AVEC LE CREATEUR DE CE BLOG ************ SI VOUS AVEZ DES CONNAISSANCES OU DES AMIS QUI ONT VECUS AU CONGO BELGE, AU RUANDA URUNDI, AU ZAÏRE, EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, MERCI DE LEUR FAIRE CONNAÎTRE CE BLOG CAR NOUS AVONS ENCORE DE NOMBREUX AMIS A RETROUVER. VOICI L'ADRESSE URL DU BLOG : http://provincedelequateur.blogspot.com ************RECHERCHE EGALEMENT DES PERSONNES (OCCIDENTAUX OU CONGOLAIS) AYANT VECUS LES EVENEMENTS DE BOENDE JUILLET 1960 ************

mardi 6 novembre 2012

Le procès Bemba reprend demain

5 /11 /2012 
Par Wakabi Wairagala

Le procès de Jean-Pierre Bemba devrait reprendre demain après que l’audience initialement prévue pour aujourd’hui ait été annulée pour des motifs qui demeurent inconnus. Lors de l’ajournement du procès vendredi dernier, le juge président Sylvia Steiner a indiqué que le prochain témoin convoqué n’était pas en mesure de débuter son témoignage. 

Le procès, qui a commencé devant la Cour pénale internationale (CPI) en novembre 2010, a entendu 10 témoins de la défense depuis août dernier. Les avocats de M. Bemba ont déclaré aux juges qu’ils espéraient appeler environ 64 témoins ayant une « connaissance concrète » de la période de cinq mois pendant laquelle les soldats de l’accusé ont été déployés en République centrafricaine (RCA). 


L’indisponibilité des témoins a toutefois ralentit la poursuite de la plaidoirie de la défense. Les audiences, par exemple, ont été suspendues pendant trois semaines à la fin du mois de septembre parce que les témoins qui devaient témoigner n’étaient plus disponibles. L’un d’entre eux, le ‘‘témoin D04-07’’, qui a déjà témoigné pendant trois jours, a disparu du logement fourni par la Cour et ne s’est plus présenté depuis. Un deuxième témoin, le ‘‘témoin D04-07’’, qui devait ensuite témoigner, n’a pas embarqué à bord de l’avion à destination de La Haye et est resté introuvable. 

Cette situation a poussé les juges à ordonner une modification de l’ordre de comparution des témoins de la défense pour que les témoins venant d’Europe témoignent en premier. Cinq d’entre eux se sont présenté à la barre depuis le 15 octobre. M. Bemba, un ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC), a nié les cinq chefs d’accusation découlant de son manquement présumé à discipliner ses combattants du Mouvement pour la libération du Congo (MLC) que les procureurs accusent d’avoir commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité en 2002 et en 2003 en RCA. 

Le procès devrait reprendre demain, le 6 novembre 2012.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire