************ LE DOCTEUR DENIS MUKWEGE EST LE LAUREAT DU PRIX SAKHAROV.CE PRIX LUI SERA OFFICIELLEMENT REMIS LE 26 NOVEMBRE 2014 A STRASBOURG ************ A VOIR EXPO 'NOTRE CONGO' AU MUSEE BELVUE MUSEUM > 30.11.14 ************ MARTINE ET HENRI RECHERCHENT LEUR AMIE ROSEMARIE - LIRE LES DETAILS SUR LA PAGE "AVIS DE RECHERCHESé DE CE BLOG ************ LORSQUE VOUS METTEZ UN COMMENTAIRE A LA SUITE D'UN MESSAGE, SURTOUT SI CELUI-CI DEMANDE UNE REPONSE, N'OUBLIEZ PAS, SOIT DE METTRE VOTRE ADRESSE E-MAIL POUR QUE JE PUISSE VOUS REPONDRE, SOIT D'ALLER REVOIR LE MESSAGE POUR Y LIRE MA REPONSE. MERCI. ************ AVIS DE RECHERCHES POUR UN TRAVAIL DE MEMOIRES : SI VOUS AVEZ VECU A GEMENA /ET/OU DANS LE NORD UBANGI DE 1955 à 1961; A LILENGA, DANS LE TERRITOIRE DE BOENDE, TSHUAPA, EN 1964, MERCI DE PRENDRE CONTACT AVEC LE CREATEUR DE CE BLOG ************ SI VOUS AVEZ DES CONNAISSANCES OU DES AMIS QUI ONT VECUS AU CONGO BELGE, AU RUANDA URUNDI, AU ZAÏRE, EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, MERCI DE LEUR FAIRE CONNAÎTRE CE BLOG CAR NOUS AVONS ENCORE DE NOMBREUX AMIS A RETROUVER. VOICI L'ADRESSE URL DU BLOG : http://provincedelequateur.blogspot.com ************RECHERCHE EGALEMENT DES PERSONNES (OCCIDENTAUX OU CONGOLAIS) AYANT VECUS LES EVENEMENTS DE BOENDE JUILLET 1960 ************

dimanche 18 novembre 2012

RD Congo - Le député Georges Dallemagne réclame une aide d'urgence

(Belga)
18/11/2012

Le député Georges Dallemagne (cdH) a réclamé dimanche l'envoi par la Belgique d'une aide d'urgence pour aider les personnes déplacées et les blessés dans l'est du Congo, où les rebelles du M23 ont mené une offensive majeure jusqu'aux portes de Goma. 

Il demande aussi que la Belgique réclame des explications auprès de la République démocratique du Congo sur les raisons pour lesquelles son armée, qui bénéficie d'une coopération militaire structurelle de la part de la Belgique, n'a pas combattu. Vis-à-vis du Rwanda et de l'Ouganda, "qui soutiennent et arment le M23", la Belgique doit revoir sa coopération au développement, estime-t-il, après qu'elle a déjà suspendu sa coopération militaire avec Kigali. M. Dallemagne déplore l'incapacité de la Monusco, l'opération des Nations unies pour le rétablissement de la paix au Congo, à protéger les populations civiles face à l'avancée du M23. La Monusco, opération des Nations unies la plus chère et la plus importante du moment, est autorisée à utiliser la force ; le Conseil de sécurité de l'ONU doit exiger des pays qui y participent de mettre en œuvre effectivement ce mandat, estime le député cdH. (BPE)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire