************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************ ÉCLECTIQUE - UNE COLLECTION DU XXIEME SIECLE AU MUSEE DU QUAI BRANLY DU 23/11/2016 AU 02/04/2017

jeudi 20 octobre 2016

RDC : ville morte et « carton jaune » à Joseph Kabila

Afrikarabia
19/10/2016
par Christophe Rigaud

Une journée ville morte était organisée par l’opposition ce mercredi pour dénoncer le report des élections et le maintien de Joseph Kabila au pouvoir. Une mobilisation très suivie à Kinshasa, Mbuji-Mayi et Beni, mais ignorée à Lubumbashi et Bukavu, les fiefs de Moïse Katumbi et Vital Kamerhe.

A Goma environ 200 personnes sont descendues dans la rue 
pour attribuer un « carton jaune » au président Joseph Kabila 
© DR 

Rues désertes, magasins fermés, boulevard du 30 juin étonnamment fluide… l’opération ville morte lancée par le Rassemblement de l’opposition a été plutôt bien suivie dans la bouillonnante capitale congolaise de 12 millions d’habitants. Même constat à Mbuji-Mayi, une région réputée proche du patron du Rassemblement, Etienne Tshisekedi. Dans l’est du pays, c’’est à Beni, ville martyre, victime de massacres à répétition depuis deux ans, que la mobilisation était la plus visible.

La suite sur Afrikarabia

Lire aussi :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire