************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 6 février 2015

Le Phare : « Elections : les bailleurs de fonds prêts à financer »

Radio Okapi 
06/02/2015

Revue de presse du vendredi 6 février 2015

Début de vote le 28/11/2011 à Kinshasa,
pour les élections de 2011 en RDC.
 Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Le Phare consacre sa une de ce vendredi au processus électoral et à son financement. Le quotidien revient sur les déclarations du chef de la Monusco à ce sujet. 
Le Phare révèle que le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies en territoire congolais rappelle à la Commission électorale que la communauté internationale attend impatiemment un calendrier global des élections pour lever des options financières de soutien. 
Se voulant précis, écrit le confrère, Martin Kobler a souligné que ce chronogramme devrait comprendre l’ensemble du processus électoral, à savoir les élections locales, municipales, urbaines, sénatoriales, législatives provinciales, législatives nationales mais surtout présidentielle. L’on pense qu’après le retrait de la disposition conflictuelle et la promulgation de la loi électorale par le Chef de l’Etat, Martin Köbler ne voit plus d’obstacle à l’organisation, par la Commission Electorale Nationale Indépendante, de tous les scrutins prévus entre 2015 et 2016, commente le confrère. 

Forum des As s’intéresse, de son côté, à la coupure d’Internet et aux explications du porte-parole du gouvernement à ce sujet.
« Nous n’entamerons pas la semaine prochaine sans que soit rentré dans l’ordre », a assuré Lambert Mende au cours de sa dernière conférence de presse. 
Le porte-parole du gouvernement est revenu sur les raisons de l’interruption d’Internet. Il a dénoncé l’usage qui a été fait des réseaux sociaux « par la frange dite radicale de l’opposition des troubles des 19 et 20 janvier et leurs affidés lors des événements des 19 et 20 janvier ». 
Il a notamment cité un article publié sur le site Internet de la chaîne française France 24 intitulé ” Désintox : ceci n’est pas la révolte congolaise “. 
« Vous y découvrirez comment les auteurs des troubles que nous déplorons ont utilisé le mensonge au-delà de tout entendement pour embraser le pays. Pour cela, ils ont posté sur la toile des fausses images de prétendues atrocités commises par nos forces de sécurité ou par des manifestants à Kinshasa le 19 ou le 20 janvier alors qu’en réalité il s’agissait de photos prises à Haïti, aux Seychelles, au Congo Brazzaville ou au Burkina Faso et affichées sur internet depuis longtemps », a commenté Lambert Mende cité par Forum des As.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire