MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 23 juin 2015

Le Phare: «Réunion tripartite: Dialogue des sourds entre l’Opposition et la Ceni»

Radio Okapi 
23/06/2015

Revue de presse du mardi 23 juin 2015

Des opposants à la sortie d’une
réunion à la Ceni à Kinshasa,
le 22/06/2015.
Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Lors de la réunion tripartite entre la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), l’Opposition et la Majorité lundi 22 juin à Kinshasa, rapporte Le Phare, le secrétaire national de la Ceni, Flavien Musoni, a indiqué que 156 partis et regroupements politiques dans 125 circonscriptions électorales de l’ensemble du pays sont concernés par les doublons des candidats aux élections provinciales. 
«Après son intervention, les acteurs de l’Opposition et de la Majorité étaient scandalisés par les preuves des doublons exhibées en numérique par Flavien Musoni», poursuit le journal. 
Delly Sessanga, modérateur de l’Opposition, a quant à lui « regretté que le point concernant l’enrôlement de nouveaux majeurs ne soit pas inscrit à l’ordre du jour de la réunion tripartite. Il a saisi l’occasion pour réitérer l’exigence de ses compagnons de lutte relative à l’impérieuse nécessité de reporter les élections locales, municipales et urbaines», précise le quotidien. 

«Majorité et Opposition d’accord pour l’application de la loi», titre de son côté La Prospérité, à propos des doublons détectés par la Ceni. Les analyses menées par la Ceni indiquent qu’il y a 136 listes avec les doublons regroupés par tranche de 1 à 6 ; 15 listes de 7 à 12 et 6 listes de 13 à 18.
Par ailleurs, la Ceni a présenté les regroupements politiques qui ont recommandé 61 listes avec 37 partis politiques qui ont recommandé les mêmes candidats. Selon le journal, «cette question sera tranchée par la loi électorale. 
Dix jours, c’est le délai maximum qu’a la Ceni, pour nettoyer les listes.» 

Le soulèvement des ex-combattants au centre de Kota Koli (Equateur) a également intéressé les journaux de Kinshasa. 

« Des ex-combattants interpellent Boshab et Ngoy Mukena », analyse Le Phare. 
La gestion des ex-combattants des groupes armés du Nord et de l’Est présente des faiblesses. 
«Il y a d’une part la difficulté de respecter le chronogramme des candidats à la démobilisation et, d’autre part, celle de délocaliser, vers des centres d’instruction, ceux désireux d’entamer une nouvelle carrière militaire au sein de l’armée nationale.» 
Le quotidien indiqu’à ce sujet, «les noms d’Evariste Boshab et Ngoy Mukena sont abondamment cités pour la clarification des dossiers de ces compatriotes que l’incertitude du lendemain peut pousser à commettre des actes contraires à la discipline militaire.» 

De son côté, Forum des As parle de la marche de la population de Kota Koli contre les exactions des démobilisés lors de leur soulèvement samedi dernier. Ces derniers, rappelle le journal, «ont tout vandalisé, pillé tout ce qui était sur leur passage et violé des filles et des femmes. Les démobilisés ont aussi tenté d’attaquer le magasin des armes de la garnison locale pour avoir l’armement qui allait donner de la consistance à leur mouvement.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire