************ LE DOCTEUR DENIS MUKWEGE EST LE LAUREAT DU PRIX SAKHAROV.CE PRIX LUI SERA OFFICIELLEMENT REMIS LE 26 NOVEMBRE 2014 A STRASBOURG ************ EXPOSITION // LES OUBLIES DE LA GHUERRE 14-18 - LA FORCE PUBLIQUE DU CONGO - DU 21 OCTOBRE 2014 A 18:00 AU 7 NOVEMBRE 2014 à 17:00 AU CAL A CHARLEROI ************ A VOIR EXPO 'NOTRE CONGO' AU MUSEE BELVUE MUSEUM > 30.11.14 ************ MARTINE ET HENRI RECHERCHENT LEUR AMIE ROSEMARIE - LIRE LES DETAILS SUR LA PAGE "AVIS DE RECHERCHESé DE CE BLOG ************ LORSQUE VOUS METTEZ UN COMMENTAIRE A LA SUITE D'UN MESSAGE, SURTOUT SI CELUI-CI DEMANDE UNE REPONSE, N'OUBLIEZ PAS, SOIT DE METTRE VOTRE ADRESSE E-MAIL POUR QUE JE PUISSE VOUS REPONDRE, SOIT D'ALLER REVOIR LE MESSAGE POUR Y LIRE MA REPONSE. MERCI. ************ AVIS DE RECHERCHES POUR UN TRAVAIL DE MEMOIRES : SI VOUS AVEZ VECU A GEMENA /ET/OU DANS LE NORD UBANGI DE 1955 à 1961; A LILENGA, DANS LE TERRITOIRE DE BOENDE, TSHUAPA, EN 1964, MERCI DE PRENDRE CONTACT AVEC LE CREATEUR DE CE BLOG ************ SI VOUS AVEZ DES CONNAISSANCES OU DES AMIS QUI ONT VECUS AU CONGO BELGE, AU RUANDA URUNDI, AU ZAÏRE, EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, MERCI DE LEUR FAIRE CONNAÎTRE CE BLOG CAR NOUS AVONS ENCORE DE NOMBREUX AMIS A RETROUVER. VOICI L'ADRESSE URL DU BLOG : http://provincedelequateur.blogspot.com ************RECHERCHE EGALEMENT DES PERSONNES (OCCIDENTAUX OU CONGOLAIS) AYANT VECUS LES EVENEMENTS DE BOENDE JUILLET 1960 ************

vendredi 31 octobre 2014

Le Potentiel: «Burkina Faso, l’armée prend le pouvoir»

Radio Okapi 
31/10/2014

Revue de presse du vendredi 31 octobre 2014.

Blaise Compaore,
le chef de l'Etat du Burkina Faso
(Photo presidence.bf)
La tension politique et sociale de Ouagadougou (Burkina Faso) a dominé la Une de plusieurs journaux parus ce matin à Kinshasa. 

A ce sujet, le journal Le Potentiel ouvre le bal et titre en sa manchette : «Burkina Faso, l’armée prend le pouvoir ». 
Dans ses colonnes, le quotidien explique que l’armée burkinabé a annoncé, hier dans la soirée, la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale. Le tabloïd indique que le chef de l’armée, Honoré Traoré, a précisé qu’un gouvernement de transition serait mis en place pour une durée de 12 mois en vue de préparer la présidentielle. 

Le journal Forum des As est resté sur la même voie. Le quotidien titre en sa une : « Burkina Faso, dévoué, Blaise Compaoré refuse de dégager ». Le tabloïd indique que l’armée a instauré un couvre-feu, après une journée d’émeute contre le régime de Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 27 ans. 
Selon Forum des As, l’Assemblée nationale a été incendiée, la télévision publique prise d’assaut et des violences ont été enregistrées dans certaines provinces du Burkina Faso, où l’opposition appelle à la démission du président Compaoré pour ainsi espérer au retour de la paix. 

Ebola : la fin de l’épidémie pourra être déclarée dans 15 jours

Radio Okapi 
30/10/2014

L’épidémie d’Ebola est maitrisée et elle est en instance d’être déclarée finie, en territoire de Boende, à plus de 600 km de Mbandaka (Equateur). Le médecin-épidémiologiste, coordonnateur du plan de contingence de cette épidémie à Lokolia, secteur de Djera, à Boende, docteur Benoit Kebela Ilunga, l’a affirmé, jeudi 30 octobre, à Radio Okapi : 

«Nous pouvons dire que l’épidémie est finie parce que le virus ne circule plus et puisqu’on n’a pas de nouveaux cas et nous avons intensifié les activités de surveillance. Nous faisons la recherche active des cas dans toutes les maisons des villages. Pour nous, l’épidémie est maîtrisée et nous pouvons, dans deux semaines, déclarer la fin de l’épidémie». Le ministre de la Santé avait déclaré l’épidémie d’Eboa en fin août dernier. C’est la septième fois que la RDC est confrontée à cette fièvre hémorragique.

Lire et écouter aussi :

Ebola: «Dans deux semaines, on peut déclarer la fin de l’épidémie», assure le Dr Benoit Kebela

RDC : nouveau massacre dans la région de Béni

RFI 
31/10/2014

Plus de 1 500 personnes vivent depuis un mois dans cette école d'Oicha 
après avoir fuit des massacres à la machette dans leur villages, dans la région de Béni en RDC. 
RFI/LL.Westerhoff 

Dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), la visite du président Joseph Kabila à Beni ne permet visiblement pas de faire baisser l’insécurité. Dans la nuit de mercredi à ce jeudi 30 octobre, des massacres à la machette ont fait au moins quatorze nouvelles victimes à 70 km au nord est de Béni, dans la localité de Kampi ya Chui. 

jeudi 30 octobre 2014

Affaire Mamadou Ndala: le major Paul Kimararungu écope d’une peine à perpétuité

Radio Okapi
30/10/2014

Le véhicule 4X4 qui transportait
le colonel Mamadou Ndala
en plein feu non loin
de l'aéroport de Beni, le 2 janvier 2014.
La Cour opérationnelle militaire du Nord-Kivu, siégeant en chambre foraine à Beni dans l’affaire Mamadou Ndala, a condamné le major Paul Kimararungu à perpétuité. Ce verdict est tombé à l’audience du mercredi 29 octobre. Cet officier du 1è secteur des FARDC à Beni est poursuivi pour abandon de poste le jour de l’embuscade qui a coûté la vie, le 2 janvier dernier, au colonel Mamadou Ndala. 

Le major Paul Kimararungu a été chef de poste des positions des FARDC sur l’axe Mbau-Kamango au moment de l’assassinat de Ndala. 
Après ce verdict, l’officier militaire a été dépouillé de ses galons du major devant une foule immense. L’avocat de la République, général Timothée Mokutu, précise que la cour a fondé la conviction de sa décision par le fait que ce soldat était absent de son poste le jour de l’embuscade dans le secteur de Ngadi, où le colonel Mamadou avait été tué. 

Kinshasa: la Regideso appelle l’Etat à payer ses factures

Radio Okapi 
30/10/2014

Siège de la Regideso à Kinshasa
Le gouvernement est appelé à payer les factures de consommation d’eau de la Regideso. La délégation syndicale nationale de cette entreprise a lancé cet appel, mercredi 29 octobre, à l’issue d’une réunion de travail, à Kinshasa. Le recouvrement de ces fonds devrait permettre notamment à la Regideso de remplacer les tuyaux d’adduction d’eau, devenus vétustes. 

«Le gouvernement a ses services qui consomment de l’eau mais qui doivent être pris en charge par le trésor public. Nous déposons leurs factures auprès du trésor public pour que le ministère des Finances paie ». Ce qui ne se fait pas, a dénoncé le président de la délégation syndicale de la Regideso, Alain Enenge. Il a indiqué que le gouvernement doit payer à la Regideso les arriérés de 2012, 2013 et 2014, estimées à environ 54 686 000 dollars américains. Alain Enenge regrette qu’il y a près de 16 millions de dollars américains des factures forfaitaires que le gouvernement ne reconnait pas. 
«Nous sommes en train de matraquer les paisibles citoyens de Masina qui ont un revenu trop bas alors qu’une enveloppe très importante est détenue par le gouvernement », a-t-il indiqué. 

Forum des As : «Joseph Kabila face aux attentes de la population de Beni»

Radio Okapi 
30/10/2014

Revue de presse du jeudi 30 octobre 2014.

Le Chef de l'Etat Congolais Joseph Kabila
à Mbuji-Mayi
Les journaux parus ce matin dans la capitale se sont intéressés à la visite du chef de l’Etat Joseph Kabila à Beni, où plus de 80 personnes ont été tuées en l’espace d’un mois par des présumés rebelles ougandais des ADF. 

A ce sujet, le journal Forum des As barre en manchette : «Joseph Kabila face aux attentes de la population de Beni »
Le tabloïd indique qu’après la ville de Kisangani (Province Orientale), le chef de l’Etat est arrivé mercredi 29 octobre à Beni, au Nord-Kivu, où il a été accueilli par le ministre de l’Intérieur et Sécurité, Richard Muyej Mangez et le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya qui, tous deux, séjournent dans la ville de Beni depuis plus d’une semaine. 
Selon Forum des As, Joseph Kabila doit faire face aux attentes de la population qui exige une sécurisation totale avec la neutralisation des rebelles ADF et la réfection des routes de desserte agricole. 

L'invité du jour de Radio Okapi : Jean-Marie Bolika parle du processus de conversion des anciens titres forestiers

Radio Okapi 
30/10/2014

Rivière dans le parc national de la Salonga,
Forêt équatoriale, 2005.
L’ONG Fonds forestier national organise du 29 au 30 octobre à Kinshasa une table ronde pour amener les contribuables au paiement de la taxe de déboisement. 
Invité de Radio Okapi ce matin, le coordonnateur de l’ONG World Wide Fund For Nature (WWF), Jean-Marie Bolika appelle le gouvernement congolais à respecter ses engagements pris vis-à-vis du processus de conversion des anciens titres forestiers. 
«On est parti de 156 titres à la revue légale et on a retenu 80 pour la conversion. Et sur 80, nous avons aujourd’hui 57 titres convertis dont 15 autres ont été résiliés. Nous avons aujourd’hui 57 concessions forestières qui appartiennent aux entreprises connues par le gouvernement congolais et qui ont l’obligation d’exploiter pendant 25 ans renouvelable», a indiqué le responsable de l’ONG WWF. 
Sur les 57 titres forestiers, il n’ y a que 21 qui sont actuellement exploités. 

Jean-Marie Bolika s’entretient avec Michel Kifinda Ngoy.