BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************

jeudi 24 novembre 2016

Rappeurs africains, entre engagement politique et musique

RFI Musique 
22/11/2016

Manifestations au Burkina Faso en 2015.

Ils sont rappeurs, vivent dans des pays où le pouvoir est contesté, et produisent du rap engagé comme on pourrait faire des discours politiques. Alors, artistes ou leaders d'opinion ? Venus pour le festival Africolor, Lexxus Legal (République Démocratique du Congo), Valsero (Cameroun) et Cheikh MC (Comores), expliquent leur art.

Chacun son rap, chacun son message, chacun sa fonction. Mais pour le Congolais Lexxus Legal, le Camerounais Valsero et le Comorien Cheikh MC, c'est l'art de la révolte, un point c'est tout ! "Lorsque l'on fait du hip hop, on est engagé obligatoirement", lance le rappeur venu des Comores. "C'est une religion, il s'agit de faire passer un message pour libérer les peuples", renchérit l'artiste camerounais.

La suite sur RFI


RDC: des mouvements de jeunes lancent la campagne « Bye bye Kabila »

RFI 
23/11/2016 

Le président de RDC Joseph Kabila, 
dont le second mandat doit prendre fin le 19 décembre 2016. 
© REUTERS/Tiksa Negeri/File Photo 

En République démocratique du Congo, une plateforme a lancé mardi 22 novembre la campagne « Bye bye Kabila ». A l’origine de cette campagne, des mouvements citoyens comme Lucha ou Filimbi, les ligues des jeunes du Rassemblement et du MLC. Malgré leurs divergences sur les moyens de sortir de la crise, ils ont décidé de sensibiliser la population sur certaines dispositions constitutionnelles comme la durée et le nombre de mandats présidentiels et de refuser le maintien au pouvoir du président Kabila au-delà du 19 décembre prochain. C’est pourtant ce que préconise l’accord politique signé entre la majorité et une frange de l’opposition. Ces jeunes souhaitaient aussi répondre au discours à la nation de Joseph Kabila, prononcé la semaine dernière devant le congrès.

La suite sur RFI

RDC: «Une transmission pacifique du pouvoir à l’issue du mandat de Kabila est possible» (ONU)

Radio Okapi 
24/11/2016

Des membres du conseil de sécurité des Nations unies 
lors d’une audience avec le Président Joseph Kabila à Kinshasa, le 12/11/2016. 
Radio Okapi/Ph. Joh Bompengo 

Intervenant mercredi 23 novembre à New York devant le Conseil de sécurité, l'ambassadeur de France à l’ONU, François Delattre, a évoqué la possibilité d’«une transmission pacifique du pouvoir à l’issue du mandat de Kabila» en RDC. M. Delattre présentait le rapport de la mission du Conseil de sécurité qu’il a dirigée dans ce pays du 11 au 14 novembre dernier. 

«La RDC est à un moment charnière: pour la première fois, une transmission pacifique du pouvoir à l’issue du mandat du président est possible. C’est en soit un motif d’espoir. Mais sa réalisation nécessite que toutes les forces politiques du pays parviennent à s’unir pour répondre aux souhaits du peuple congolais», a déclaré FrancoisDelattre. 

La RDC va-t-elle claquer la porte de la CPI ?

Habari RDC 
23/11/2016 
Umbo Salama 


Plusieurs pays africains ont récemment annoncé leurs retraits de la Cour pénale internationale (CPI). 

D’autres sont encore tiraillés. Quelle sera la position de la RDC ? La Gambie, l’Afrique du Sud et le Burundi ont décidé de quitter la CPI. Des dirigeants africains qui ne sont pas toujours appréciés, et qui ont trouvé la voie pour se libérer. Tous, reprochent à la CPI de poursuivre seulement les pays africains et leurs dirigeants au pouvoir. Pour d’autres, c’est une Cour de persécution.

La suite sur Habari RDC

samedi 19 novembre 2016

La nouvelle recrue Badibanga

Habari RDC 
19/11/2016 
Edizon Musavuli 

C’est par une ordonnance présidentielle lue à la télévision publique que les Congolais ont été informés de la nomination du nouveau chef du gouvernement.Comme une surprise à la « TRUMP », un certain Samy Badibanga est donc la nouvelle recrue du chef de l’Etat. 

Crédit: Dessinateur Crédit : Edizon Musavuli 

Après le fameux dialogue politique ayant eu comme participants les membres de la majorité présidentielle, de la société civile et une frange d’une opposition pour le moins têtue, le facilitateur du dialogue Edem Kodjo a présenté lundi 24 octobre au président Joseph Kabila l’accord signé le 18 octobre dernier à l’issue du dialogue.

La suite sur Habari RDC

Kinshasa: des policiers déployés autour de la résidence d’Etienne Tshisekedi

Radio Okapi 
19/11/2016 

Les partisans d’Etienne Tshisekedi, devant le siège de l’UDPS à Kinshasa (Archives). 
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo 

Des policiers ont été déployés samedi dans la matinée autour de la résidence de l’opposant historique Etienne Tshisekedi qui a appelé à une manifestation pour réclamer le depart du president Kabila le 19 décembre, date de la fin de son deuxième et dernier mandat.

La suite sur Radio Okapi

vendredi 18 novembre 2016

Prise en charge des malades du diabète à Mbandaka

Radio Okapi 
17/11/2016

La journée mondiale du diabète a été célébrée lundi 14 novembre à dans la salle Bébé Iyongo de la faculté de médecine de l’Université de Mbandaka. La cérémonie était présidée par le ministre provincial de la Santé de l’Equateur.

La suite sur Radio Okapi