************ LE DOCTEUR DENIS MUKWEGE EST LE LAUREAT DU PRIX SAKHAROV.CE PRIX LUI SERA OFFICIELLEMENT REMIS LE 26 NOVEMBRE 2014 A STRASBOURG ************ LES AVOCATS DE JEAN-PIERRE BEMBA SERAIT LIBERE (7sur7.cd CE 21/10/2014) ************ EXPOSITION // LES OUBLIES DE LA GHUERRE 14-18 - LA FORCE PUBLIQUE DU CONGO - DU 21 OCTOBRE 2014 A 18:00 AU 7 NOVEMBRE 2014 à 17:00 AU CAL A CHARLEROI ************ A VOIR EXPO 'NOTRE CONGO' AU MUSEE BELVUE MUSEUM > 30.11.14 ************ MARTINE ET HENRI RECHERCHENT LEUR AMIE ROSEMARIE - LIRE LES DETAILS SUR LA PAGE "AVIS DE RECHERCHESé DE CE BLOG ************ LORSQUE VOUS METTEZ UN COMMENTAIRE A LA SUITE D'UN MESSAGE, SURTOUT SI CELUI-CI DEMANDE UNE REPONSE, N'OUBLIEZ PAS, SOIT DE METTRE VOTRE ADRESSE E-MAIL POUR QUE JE PUISSE VOUS REPONDRE, SOIT D'ALLER REVOIR LE MESSAGE POUR Y LIRE MA REPONSE. MERCI. ************ AVIS DE RECHERCHES POUR UN TRAVAIL DE MEMOIRES : SI VOUS AVEZ VECU A GEMENA /ET/OU DANS LE NORD UBANGI DE 1955 à 1961; A LILENGA, DANS LE TERRITOIRE DE BOENDE, TSHUAPA, EN 1964, MERCI DE PRENDRE CONTACT AVEC LE CREATEUR DE CE BLOG ************ SI VOUS AVEZ DES CONNAISSANCES OU DES AMIS QUI ONT VECUS AU CONGO BELGE, AU RUANDA URUNDI, AU ZAÏRE, EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, MERCI DE LEUR FAIRE CONNAÎTRE CE BLOG CAR NOUS AVONS ENCORE DE NOMBREUX AMIS A RETROUVER. VOICI L'ADRESSE URL DU BLOG : http://provincedelequateur.blogspot.com ************RECHERCHE EGALEMENT DES PERSONNES (OCCIDENTAUX OU CONGOLAIS) AYANT VECUS LES EVENEMENTS DE BOENDE JUILLET 1960 ************

vendredi 24 octobre 2014

Le témoin rappelé dans le procès Bemba témoignera à huis clos

22 /10/2014 +
Par Wakabi Wairagala

La totalité de la déposition du témoin de l’accusation rappelé par les juges de la Cour pénale internationale (CPI) pour témoigner sur les questions de crédibilité des témoins au procès de Jean-Pierre Bemba sera entendue à huis clos. 
« La déposition du témoin 169 sera entendue en totalité à huis clos », a annoncé la juge présidente Sylvia Steiner au début de l’audience ce matin. 
Le témoin devrait se présenter à la barre pendant trois jours jusqu’au vendredi 24. 

La juge Steiner a expliqué que l’Unité d’aide aux victimes et aux témoins (VWU) avait mené une évaluation de la sécurité afin de déterminer si les mesures de protection qui étaient en place pour le témoin lors de sa première comparution devant la Cour devraient rester en vigueur. Le juge, en se basant sur cette évaluation, a considéré qu’il n’était pas nécessaire de modifier ces mesures. 

Une vidéo contre la panique à propos d'Ebola

LeMonde.fr 
La Toile 
24/10/2014

#IamALiberianNotAVirus ("Je suis un(e) Libérien(ne), pas un virus."). C'est le slogan de la nouvelle campagne 2.0 qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes originaires du Liberia depuis le début de l'épidémie d'Ebola. 


Après que deux cas ont été recensés aux Etats-Unis, des réactions pour le moins aberrantes sont apparues çà et là. Des Américains d'origine libérienne ou simplement africaine sont désormais vus comme des porteurs potentiels du virus. 


Ebola : deux vaccins en test clinique

BBC Afrique
22/10/2014

Les résultats des tests devraient être connus d’ici Décembre.

L'Organisation Mondiale de la Santé va tester deux vaccins contre Ebola en Suisse. L'OMS devrait en savoir plus sur leur efficacité d'ici décembre. 

L'Organisation Mondiale de la Santé a annoncé avoir entamé des essais de vaccins sur des chimpanzés aux Etats-Unis, en Grande Bretagne et au Mali. 

C’est fort la France !

Paule Constant
Editions Gallimard

Une romancière reçoit une lettre lui reprochant de s'être moquée, dans son dernier livre, des charmes de la vie coloniale, et surtout d'avoir masqué les vrais drames qui s'étaient déroulés trente ans plus tôt à Batouri, dans un coin perdu du Cameroun. 

Lui rendant visite à Paris, elle reconnaît dans sa correspondance madame Dubois, la femme de l'Administrateur qui régnait sur ce petit poste français au coeur de la brousse lorsqu'elle-même avait six ans. 

En comparant ses souvenirs avec ceux de madame Dubois, la narratrice fait renaître dans une évocation féroce, véritable apocalypse comique, ce monde disparu aux couleurs de l'Afrique, où madame Dubois maintenait les rites surannés d'une métropole idéalisée.


Le médicament qui devait sauver l'Afrique

Guillaume Lachenal
Editions La Découverte
Collection "Les empêcheurs de toiurner en rond"


C'est l'histoire d'une piqûre magique, qui devait débarrasser l'Afrique d'une maladie qui décimait le continent. C'est l'histoire d'un scandale pharmaceutique oublié, enterré par les pouvoirs coloniaux de la fin des années 1950.
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les médecins des colonies font de l'éradication de la maladie du sommeil leur priorité. Un nouveau médicament vient d'être découvert : la Lomidine. Dans l'enthousiasme, de grandes campagnes de « lomidinisation préventive » sont organisées dans toute l'Afrique. La méthode connaît quelques ratés - la molécule se révèle inefficace et dangereuse - mais ils ne freinent pas les médecins, au contraire. Il faut « lomidiniser » l'intégralité des populations, de gré ou de force. Ce livre montre comment les médecins s'obstinèrent à utiliser un médicament pourtant dangereux, au nom du rêve d'une Afrique libérée de la maladie ; comment la médecine a été un outil pour le colonialisme ; comment elle a servi de vitrine à l'« humanisme » européen et de technique de surveillance et de répression. La petite histoire de la Lomidine ouvre une fenêtre sur le quotidien des politiques coloniales de modernisation, révélant leur envers : leurs logiques raciales, leur appareil coercitif, leur inefficacité constitutive, et la part de déraison inscrite au coeur du projet de « mise en ordre » de l'Afrique par la science et la technique.


L’Avenir : « Ça chauffe à l’UDPS »

Radio Okapi 
25/10/2014

Revue de presse du vendredi 24 octobre 2014

Etienne Tshisekedi, candidat de l’UDPS
à la présidentielle de 2011 en RDC,
au dessus d’une jeep décapotable
le 26/11/2011 devant l’aéroport
international de N’djili à Kinshasa.
Radio okapi/ Ph. John Bompengo
L’Avenir s’intéresse ce jeudi à l’UDPS d’Etienne Tshisekedi. 
Le journal se demande ce qui se passe dans ce parti alors que son leader se fait soigner en Belgique. Le quotidien révèle que le torchon brûle et continue de brûler au sein de l’UDPS entre les pros et les anti-Félix Tshisekedi, fils de l’opposant historique. 
Le journal cite un cadre du parti qui souligne que la bataille n’est pas ouverte, mais elle est belle et bien là. « De quelle bataille s’agit-il ? », se demande le confrère. 
Citant toujours le même cadre du parti, L’Avenir révèle que le fils biologique de Tshisekedi est accusé par ses adversaires de vouloir prendre déjà le leadership du père pendant qu’il est encore en vie. Ceci partant des différentes tournées qu’il (Félix Tshilombo) effectue à l’intérieur de la RD Congo. 
Il faut souligner que dans le passé, l’épouse (Maman Marthe) et son fils (Félix) n’ont jamais marché dans la ligne dictatoriale de son mari et père. D’autant plus que le radicalisme a fait perdre beaucoup d’opportunités à ce parti, commente le journal. 
Il convient de souligner également que le Représentant de l’UDPS/Canada qui aurait divulgué un rapport interne dans la presse est mis à l’écart, ajoute le confrère. Selon le quotidien, ce rapport renseignait la tenue prochaine et l’organisation d’un Congrès anticipé au sein du parti pour préparer la succession d’Etienne Tshisekedi. 

Fidèle Babala est arrivé en RDC

Radio Okapi 
24/10/2014

Fidèle Babala, député national et
secrétaire général adjoint du MLC.
Ph. John Bompengo/ Radio Okapi
Le député national Fidèle Babala est arrivé jeudi 23 octobre 2014 en RDC, en provenance de la Cour pénale Internationale (CPI). Le secrétaire général adjoint du MLC rentre ainsi à Kinshasa après environ de 11 mois en détention à la Haye. Lui et ses quatre coaccusés, proches de l’ancien-vice président Jean-Pierre Bemba, ont bénéficié d’une libération provisoire dans le cadre de l’affaire qui les oppose au procureur de la CPI. Ils sont notamment poursuivis pour subornation de témoins. 

A son arrivée à l’aéroport International de N’djili, Fidèle Babala a été accueilli, dans l’euphorie, par une forte délégation du bureau politique du MLC, composée d’Alexis Lenga, Germain Kambinga, Françoise Bemba, sous la conduite du secrétaire général Thomas Luhaka.