************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be

jeudi 17 février 2011

Ils ont fait le Katanga... et le Congo

Jeune Afrique
17/02/2011


Moïse Tshombé, ancien Premier ministre du Congo.© D.R.

Du controversé Moïse Tshombé à Kasongo Mwena Yamba Yamba, célèbre voix de RFI, l'histoire de la riche province congolaise a été construite par des personnalités issues de divers horizons.

Si un Katangais a marqué l’histoire contemporaine de la province et du pays, c’est Moïse Kapenda Tshombé. Né en 1919 à Musumba, cet homme d’affaires entre en politique et prend la tête de la Convention nationale du Katanga (Conakat), un parti fédéraliste fondé en 1958. Après l’indépendance du pays, opposé au Premier ministre Patrice Lumumba, Tshombé proclame la sécession de la province le 11 juillet 1960 et, le mois suivant, est élu président de l’État du Katanga. C’est à lui que Lumumba est livré le 17 janvier 1961 ; il assiste à son exécution.

Lorsque les Casques bleus des Nations unies écrasent la sécession, en 1963, Tshombé s’exile en Espagne. Rentré au Congo en 1964 pour devenir Premier ministre du gouvernement de coalition, il est révoqué un an plus tard par le président Joseph Kasa-Vubu alors qu’il vient de remporter les législatives. Nouvel exil. Le 30 juin 1967, Tshombé reprend le chemin du pays lorsque son avion est détourné vers Alger, où il est incarcéré et où il meurt le 30 juin 1969.

Autres politiques

Autre personnalité marquante, Jason Sendwe, leader du parti Balubakat. Allié de Lumumba, il s’opposa fermement à la sécession en lançant une rébellion. Élu président de la province du Nord-Katanga en 1963, il fut assassiné en 1964.

Godefroid Munongo (1925-1992), numéro deux de la Conakat et bras droit de Tshombé, fut son ministre de l’Intérieur durant la sécession du Katanga puis, en 1964, au sein du gouvernement central. Ministre des Affaires étrangères du Katanga sécessionniste, Évariste Kimba fut quant à lui nommé Premier ministre par Joseph Kasa-Vubu en octobre 1965, après le limogeage de Tshombé. Il ne resta en fonction qu’un mois, l’armée ayant pris le pouvoir. Kimba est resté dans la mémoire des Congolais pour avoir été le premier homme politique pendu sur la place publique (avec deux de ses compagnons), sous Mobutu, pour tentative de coup d’État.

Neveu de Tshombé, Nguz a Karl-i-Bond (1938-2003) fut plusieurs fois ministre des Affaires étrangères (1972, 1976-1977, 1979-1980) et Premier ministre (1980-1981 et 1991-1992) de Mobutu Sese Seko. Lors de l’ouverture démocratique d’avril 1990, il avait créé un parti d’opposition, l’Union des fédéralistes et républicains indépendants (Uferi), avant de se rapprocher à nouveau du chef de l’État.

Le Lushois Frédéric Kibassa Maliba (1939-2006), entré au gouvernement en tant que ministre de la Jeunesse et des Sports (1967-1968, puis 1988), fut l’un des treize parlementaires (dont Étienne Tshisekedi) qui défièrent Mobutu en 1982, au temps du parti unique, en fondant l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Il a également détenu le portefeuille des Mines sous Laurent-Désiré Kabila (1998-1999).

Enfin, parmi les personnalités politiques katangaises d’aujourd’hui, citons Vincent de Paul Lunda Bululu. Professeur de droit, Premier ministre pendant la transition (1990-1991), il s’est présenté à la présidentielle de 2006 pour le Rassemblement des forces sociales et fédéralistes (RSF, opposition) et, à 68 ans, est actuellement sénateur.

Sons et lumières

Homme d’affaires – notamment dans l’aviation et les hydrocarbures – et homme politique – il fut deux fois ministre de Laurent-Désiré Kabila et sera ministre d’État sans portefeuille de Joseph Kabila, avant de prendre ses distances –, Pierre-Victor Mpoyo, dit Mpoy, 76 ans, est avant tout un artiste peintre de renommée internationale, exposé dans les plus grands musées et qui a fréquenté les maîtres des arts et des lettres (Picasso, Dali, Chagall, Cocteau, Malraux…). Parmi ses confrères qui ont fait rayonner l’école de Lubumbashi, citons Pili-Pili Mulongoy (1914-2007) et Mwenze Kibwanga (1925-1999).

Côté musique, le chanteur et guitariste acoustique Jean Bosco Mwenda (1930-1990) a séduit l’Afrique anglophone d’expression swahili, où ses titres racontant la vie quotidienne étaient aussi populaires que dans le Katanga. Ils n’ont cependant pas conquis les Kinois, parce qu’il ne chantait qu’en swahili. Ses participations au Newport Folk Festival le firent connaître des musiciens de jazz en Europe et aux États-Unis.

Enfin, le Katanga est également le berceau d’hommes de médias connus, à l’instar de Kibambi Shintwa (62 ans), directeur de la chaîne de télévision Numerica TV, à Kinshasa, de Kabulo Mwana Kabulo (56 ans), journaliste sportif à la télévision nationale et correspondant de Radio France Internationale (RFI), et de son confrère Kasongo Mwema Yamba Yamba (60 ans), journaliste à RFI.

_________

Le Katanga en bref

2e plus grande province de RD Congo par sa superficie (après la Province Orientale) avec 496 877 km2, soit plus de 21 % de la RD Congo. Elle est à elle seule plus étendue que la plupart des grands pays du continent (comme le Cameroun : 475 440 km2).

Population 10 millions d’habitants.

3 villes principales Lubumbashi (chef-lieu, 2 millions d’habitants), Kolwezi (1,5 million d’hab.) et Likasi (480 000 hab.).

5 districts et 22 territoires (en plus des territoires urbains de Lubumbashi, Kolwezi et Likasi) :

• District du Haut-Katanga : Kambove, Kasenga, Kipushi, Mitwaba, Pweto, Sakania

• District urbanorural de Kolwezi : Lubudi, Mutshatsha

• District du Lualaba : Dilolo, Kapanga, Sandoa

• District du Haut-Lomami : Bukama, Kabongo, Kamina, Kaniama, Malemba-Nkulu

• District du Tanganyika : Kabalo, Kalemie, Kongolo, Manono, Moba, Nyunzu

Représentation nationale au Parlement 69 députés, 4 sénateurs.

Gouvernement provincial Le gouverneur (Moïse Katumbi Chapwe) et le vice-gouverneur (Guibert Yav Tshibal) ont été élus en 2007 par les députés provinciaux pour cinq ans. Le gouvernement compte 10 ministres.

Assemblée provinciale Composée de 103 députés, dont 44 élus au suffrage universel direct, elle est présidée par Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Langues Français (officielle), swahili et plusieurs langues locales

Monnaie Franc congolais (CDF). Parité au 01/02/2011 :

1 euro = 1 239,25 CDF ;

1 dollar = 904,024 CDF.

2 commentaires:

  1. Le Katanga mon Katanga
    Pourquoi tu es devenu un terrain a la ruser de tout le monde.Tes populations affamees et depourvue de tout ne font que payer le prix; l'ironie de l'histoire ne fait que suivre ton destin .Meme si tu cherche a te cacher,personne ne veut te laisser en paix.Le virus et le complot de ta destabilisation totale continue a te ronger jusqu'a nos jours.Tes vrai leaders,certains d'etre -eux on change' de camps ; d'autres ont ete aneanties et personne ne defant plus ta cause.Tu commence a resembler a un vieux lion sans dents ni griffes ,qui a perdu les traces de sa future succession. c'est comme un coup de point en plain milieu de la poitrine qui cause une grande emoragie dans le coeur du Katanga . Des lors tes peuple ne savent plus en qui confier leur espoir et commence a perdre la foi.C'est une tristesse notoire qui fait la honte du Katanga.
    Ton agenda est mis dans les oubliettes et nous ne savons meme plus sur quel pied dancer.
    Personne a le courage de dire tout haut qu'il est temps d'arreter le pillage , la trahison et les injustices sur les pauvres peuples du Katanga;car le temps est venu de faire le grand bilan et de se dire la verite' que dans les cinquante ans rien n'a marche' au contraire tu te retrouve agenoux et meme diviser a jamais.
    Je pleure mon Katanga car c' est la ou repose les entrailles de mes ancestres, les mangeurs du Cuivre;c'est la ou j'ai vecu la belle epoque ; c'est bien mon Katanga la ou je reve qu'un bon jour viendra,les choses changerons pour le meilleur.Car un homme qui ne pas fiere des ses origines est un homme perdu dans la nature.
    Ta Grande Generale de Carriere et des Mines ,qui faisait ta fierte'et qui etais le poumon de toute la republique a ete mis en moule avec la complicite'des certains de tes propre fils; toutes tes reserves minieres qui devait profiter meme a notre progenutures,sont entrain d'etre epuise',pielle' a la vitesse decroisirere comme si demain n'exister pas. Ton peuple ne profit en rien de toutes ses richesses.
    Oh Oh mon Katanga, c'est de toi mon Katanga que je pleure du fond de mon coeur;c'est toute la nation Congolaise qui se moque de toi car l'histoire continu a s'acharner sur toi.
    Sache que le mal que je ressens au fond de moi en ce moment,la douleur qui peine mon coeur,mes larmes qui devienne de plus en plus salee'et qui ne cesse de couler jours apres jour commence a fortifier mon ame et me rend de plus en plus fort.Oh mon Katanga,sache que nos forces et celle de la generation future viendront changer ton destin a n'importe quel prix.
    Leon Kafitwe

    RépondreSupprimer