************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 25 janvier 2013

Lac Kivu: des scientifiques invitent la RDC et le Rwanda à exploiter ensemble le gaz méthane

Radio Okapi 
24/01/2012 

Une vue du lac Kivu à partir du Rwanda 
Des scientifiques suisses, congolais et rwandais invitent les gouvernements de la RDC et du Rwanda à exploiter de manière concertée le gaz méthane du lac Kivu. Ils l’ont dit, mercredi 23 janvier, à la séance de restitution du résultat du projet dénommé »Lac Kivu : tirer les leçons du passée pour gérer son avenir » au Centre des recherches universitaires du Kivu (Ceruki) à Bukavu. 



Le professeur congolais Pascal Isumbicho, coordonnateur de ce projet, a indiqué que le Rwanda a déjà entamé l’exploitation du gaz «au moment où la RDC traîne encore les pas». 

«L’équilibre horizontal du lac prouve que si on exploite à un point, il y a des effets sur l’ensemble du lac. Autrement dit, il n’y a pas d’un côté le gaz rwandais et de l’autre congolais. Il faut que les deux pays se mettent à exploiter maintenant», a-t-il expliqué. 

Dans le cadre de l’aboutissement de ce projet, le professeur Isumbicho affirme avoir travaillé avec ses collègues rwandais. 

Par ailleurs, il a assuré que la pression du gaz méthane ne constitue pas un danger pour les populations riveraines du lac Kivu. Selon lui, le lac connaît une stabilité dans sa densité. 

Les experts qui conduisent le projet estiment que le lac Kivu regorge d’importantes réserves de gaz méthane capables de répondre aux besoins énergétiques de la RDC et du Rwanda pour une période de 10 ans. 

D’après une étude menée dans le cadre d’un projet de recherche financé par le Fonds National Suisse de la recherche scientifique, le lac Kivu regorge 60 kilomètres cube de gaz méthane

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire