************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 26 janvier 2015

Forum des AS: «Aubin Minaku coiffe Léon Kengo au poteau»

Radio Okapi 
26/01/2015

Revue de presse kinoise du lundi 26 janvier 2015.

De gauche à droite;
Aubin Minaku, Président de l’assemblée
nationale congolaise et
Léon Kengo Wa Dongo,
président du Senat le 7/09/2013 à Kinshasa,
lors de l’ouverture de concertations
nationales par le Président Joseph Kabila.
Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Les journaux parus ce lundi dans la capitale congolaise se sont focalisés sur l’adoption de la loi électorale, modifiée et amendée par la Commission paritaire mixte du Parlement, après des divergences de vue entre Assemblée nationale et Sénat sur l’article 8. 

Le journal Forum des As ouvre le bal et barre en sa manchette: «Aubin Minaku coiffe Léon Kengo au poteau». 
Le quotidien note que le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku a salué le vote de la loi électorale et il est allé plus loin que son collègue du Sénat, Léon Kengo, en remettant sur tapis la question de la légitimité des institutions hors mandat que sont le Sénat et les assemblées provinciales. 
A l’issue du vote de cette loi, les députés se sont également prononcés pour la tenue des élections provinciales et sénatoriales en 2015, précise Forum des As. 
Selon le tabloïd, ce rappel à la légitimation du Sénat relance le paradoxe, voire le côté ubuesque d’un Sénat sevré de légitimité mais qui n’en continue pas moins de fonctionner en vertu des dispositions constitutionnelles, tout en militant pour le respect des délais constitutionnels. 

Le journal La Prospérité est resté sur la même voie et titre: « Loi électorale, l’alinéa 3 saute, le MSR gagne ».
Le tabloïd explique que l’abandon de l’alinéa 3 de l’article 8 de la loi électorale est considéré comme une victoire de l’aile modérée du Mouvement social pour le renouveau (MSR). Le quotidien indique que les revendications de l’Opposition n’auraient pas eu tant d’échos si, en amont, les conseils du MSR avaient été écoutés et suivis au sein de la famille politique du chef de l’Etat. 

Pour La Prospérité, l’examen de la loi électorale à l’Assemblée nationale comme au Sénat a révélé au grand jour les divergences qui existent au sein de la Majorité présidentielle (MP) sur la meilleure façon d’atteindre un même objectif, celui de conserver le pouvoir. 

Le journal l’Avenir change de chapitre et parle de la clôture, à Kinshasa, de la 13ème réunion du Comité des experts de la 20è Conférence des directeurs généraux de la région de l’Afrique Occidentale et Centrale de l’Organisation mondiale de la douane (OMD/AOC). 
Le tabloïd indique que les participants à ce forum ont recommandé à ces directeurs généraux d’informer le secrétariat général de l’OMD sur les évolutions et les meilleures pratiques et proposer de nouvelles activités en la matière. 
En ce qui concerne l’Accord sur la facilitation des échanges (AFE), il sera question d’informer la conférence des Directeurs généraux sur le programme Mercator et de le promouvoir au sein de la douane et auprès des parties prenantes de la douane, a poursuivi l’Avenir. 
Le quotidien indique également que les joueurs Ebunga Simbi et Thierry Kasereka de l’AS VClub ont signé leurs contrats avec le club soudanais d’El Hilal. 
L’Avenir précise qu’ Ebunga Simbi avait déjà demandé d’aller terminer sa carrière dans un club en dehors du pays, plus précisément en Angola. Mais comme l’offre s’est présentée au Soudan, l’AS V.Club a préféré envoyé son ancien capitaine là où il a été sollicité. Selon le journal, les deux transferts ont été approuvés par le comité de l’As VClub et les supporters, qui ont été tous unanimes. 
L’Avenir indique que les Moscovites ont souhaité que Kasereka puisse changer de milieu après avoir causé, plusieurs fois, du tort à l’équipe par ses actes d’indiscipline.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire