MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 25 juin 2015

Equateur : le bureau de l’Assemblée provinciale décide du maintient du gouverneur ai Sébastien Impeto

Digital Congo 
25/06/2015

Le gouverneur Impeto ne partira pas avant la mise en place effective des nouvelles provinces. Cela ressort du bureau de l’Assemblée provinciale, signale-t-on. 

Les questions relatives à la sécurité, au démembrement, aux élections et au découpage territorial, ainsi que tant d’autres sujets d’actualité en République démocratique du Congo, ont constitué sans tabou l’ossature des entretiens qu’a eus le gouverneur de l’Equateur, Sébastien Impeto, avec les différentes couches sociales de sa province, dans le cadre des consultations provinciales initiées par le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, dans la perspective du dialogue congolais en vue. 

Les animateurs de la territoriale, les anciens députés, les femmes leaders, la presse locale, l’opposition, les mutuelles, les jeunes kabilistes, les territoriaux, les taximen motos appelés tolekistes, les recteurs des universités et les directeurs généraux des instituts supérieurs ont été consultés par le chef de l’exécutif provincial. 

Il faut dire ici que le bureau de l’Assemblée provinciale de l’Equateur s’est prononcé contre la déclaration d’un parterre des députés provinciaux réclamant un nouveau gouverneur à l’Equateur. 

Abordé par la presse, le gouverneur Impeto s’est dit satisfait pour la simple raison que toutes les personnes rencontrées ont à l’unanimité fait montre de leur satisfecit et réclament haut et fort ce dialogue devant baliser le chemin vers le développement. 

Il faut noter qu’à l’instar de toutes les provinces de la Rdc, l’Equateur n’a pas échappé aux refus de certaines catégories des personnes opposées aux consultations au niveau de province. La démocratie oblige. Mais l’essentiel est que les couches consultées ont été majoritaires, comme dans l’ensemble des provinces. 

Célestin Lutete/MMC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire