MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 6 novembre 2015

Le Phare: « Complot contre la République ! »

Radio Okapi 
06/11/2015

Revue de presse du vendredi 6 novembre 2015

De gauche à droite: 
Jean-Chrysostome Vahamwiti , Yves Mobando, Pierre Lumbi, Ezadri Eguma et Modeste Mutinga, 
cadres du Mouvement social pour le renouveau(MSR) à Kinshasa, le 05/11/2015 
lors de l’ouverture du congrès extraordinaire de ce parti. 
Radio Okapi/Ph. John Bompengo  

Les journaux parus à Kinshasa reviennent vendredi 6 novembre sur le discours de Pierre Lumbi, à l’ouverture du congrès du Mouvement social pour le renouveau (MSR) et les consultations menées par Saïd Djinnit, l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies dans les Grands Lacs pour un éventuel dialogue en RDC. 

«Complot contre la République», titre Le Phare, reprenant les propos de pierre Lumbi, qui s’oppose à toute tentative de modifier la constitution. Selon le quotidien, l’ancien collaborateur du Chef de l’Etat en matière de sécurité a révélé la volonté planifiée, dans les officines du pouvoir en place, de liquider les valeurs républicaines qui constituent le socle de la nation congolaise.
«Ce complot est moralement et politiquement inacceptable», a-t-il martelé, avant d’en appeler à un front républicain contre la révision constitutionnelle, le glissement et le troisième mandat du Chef de l’Etat, rapporte le Phare.


La prospérité annonce Pierre Lumbi dans tous les fronts parce qu’il évoque la constitution, le dialogue et élections.
Pierre Lumbi critique le bilan économique du Gouvernement, qui présente ses contreperformances comme des avancées, alors que les rapports successifs du PNUD depuis 2011 et 2013 classent la RDC 187ème sur 187 pays concernés, révèle journal.

De son côté, C-news consacre quelques pages aux consultations que Saïd Djinnit a eues avec les opposants à Kinshasa.
« Saïd Djinnit est en train de rencontrer tout le monde, dans la perspective du dialogue. Il est pressenti médiateur», révèle le journal.

La Prospérité rend aussi compte de la visite de l’Envoyé spécial du Secrétaire des Nations unies auprès du président de l’Assemblée nationale et titre: "dialogue : Saïd Djinnit chez Minaku".
Selon le journal, Saïd Djinnit est venu se rassurer auprès de Minaku de la contribution de l’Assemblée nationale à l’application des engagements pris par le Gouvernement de la RDC dans le cadre de l’accord-cadre d’Addis-Abeba.
Saïd Djinnit a, au cours de la même journée, rencontré le Président du Sénat, Léon Kengo et le Chef du Gouvernement, Matata Ponyo, pour évoquer la tenue, en février 2016, à Kinshasa, de la conférence économique sur les investissements privés dans la Région des Grand Lacs.

Sur un autre chapitre, le bihebdomadaire C-News relaie l’initiative de la ligue de locataires qui veut mettre fin aux caprices des bailleurs.
«Ligue de locataires lance une pétition sur la bancarisation de la garantie locative à Kinshasa», titre le journal.
Selon Jean-Jacques Bena Meyi, président de la ligue, cité par l’hebdomadaire, le lancement de cette pétition intervient le 15 novembre. Celle-ci devra enregistrer plus ou moins 50.000 signatures des locataires. Elle sera soumise à l'Assemblée nationale pour la mise place d'un cadre juridique propice, conclut C-News.

Lire aussi :

Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire