MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 21 janvier 2016

Le Phare: «Affaire « Mwando Nsimba » : le G7 dénonce la dérive répressive en RDC»

Radio Okapi 
21/01/2016

Revue de presse du jeudi 21 janvier 2016

Les leaders du G7 lors de la signature de l'acte constitutif 
de leur plateforme politique à Kinshasa le 10/10/2015. 
(Ph. Steve Wembi)  

Les pages des quotidiens kinois font une part belle au député Charles Mwando Nsimba, membre du G7, empêché de se rendre à Kalemie et Moba et la réaction du regroupement politique dont il est membre. 

Le Phare qui reprend les propos de Pierre Lumbi, Président du Mouvement Social pour la Démocratie(MSR) parle d’une dérive répressive. 
Selon le journal, Pierre Lumbi Okongo, a dénoncé l’incivisme et l’arbitraire dont ont été victimes le président de l’Unadef, Charles Mwando Nsimba, et ses collaborateurs, mercredi 20 janvier 2016 à Lubumbashi. A en croire ce leader du MSR, Mwando Nsimba a été arbitrairement empêché de se rendre à Kalemie et Moba, dans le cadre de ses vacances parlementaires, rapporte le journal. 

«Mwando Nsimba ne fait l’objet, à ce jour, d’aucune poursuite judiciaire, la Constitution de la RDC en son article 109 stipule « les députés et les sénateurs ont le droit de circuler sans restriction ni entrave à l’intérieur du territoire national et d’en sortir ».(…) Bien plus, ce règlement fait, par ailleurs, obligation à chaque député de séjourner dans son fief électoral pendant au moins un mois au cours des vacances parlementaires », a martelé l’ancien conseiller spécial du Chef de l’État, dont les propos sont repris par Le Phare. 
Pierre Lumbi condamne aussi l’interdiction qui frappé, lundi 19 janvier, les membres du MSR de participer au culte religieux et autres activités du souvenir en mémoire des compatriotes qui avaient perdu la vie lors des évènements de janvier 2015. 

La Prospérité indique pour sa part que les groupes parlementaires du G7 ont pris la décision de saisir le Bureau de l’Assemblée nationale et, si nécessaire, les instances parlementaires internationales, pour protester contre cette pratique. 
Pour le G7, cet incident n’est pas un acte isolé, ni relevant d’un excès de zèle d’un agent de sécurité. Pierre Lumbi croit savoir que l’ordre devrait avoir été donné d’en haut. Il se demande comment des agents de sécurité peuvent prendre, d’eux-mêmes, l’initiative d’interpeller un Député national qui a été Vice-président du Bureau de l’Assemblée nationale et Ministre de la Défense, rapporte le quotidien paraissant Kinshasa. 

Forum des As revient sur l’interpellation de Pierre Lumbi qui demande au président de la République et au gouvernement de faire cesser les excès de tous les services d’ordre, sur lesquels ils sont présumés exercer l’autorité, et de mettre fin, une fois pour toutes, à la dérive répressive qui s’observe de plus en plus. 

« Processus électoral: La Ceni appelle les nouveaux majeurs à se préparer à l’enrôlement imminent », titre L’Avenir. Selon le quotidien, le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni) Corneille Nangaa, qui intervenait mercredi 20 janvier à l’atelier de « formation en Droits de l’homme » à l’intention des Aumôniers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (Fardc), a invité les jeunes ayant atteint l’âge de la majorité électorale (18 ans révolus) à se préparer activement à une vaste opération d’enrôlement des électeurs. 
Pour Corneille Nanga « la Ceni s’active à préparer l’organisation des élections générales en République Démocratique du Congo. Ce processus devant passer nécessairement par la révision rapide de la liste des électeurs pour un fichier électoral de 40 millions d’électeurs environ. 

Forum des As répercute le message du soutien technique et logistique de la Monusco à la mission d’Edem Kodjo, envoyé spécial de l’union Africaine. 
« Nous soutenons Edem Kodjo dans sa tâche de médiateur et de facilitateur afin qu’au terme de ses consultations, le pays s’engage dans la voie du dialogue », a fait savoir Charles Bambara, le directeur de l’information publique et porte-parole intérimaire de la Monusco. 
Ce quotidien revient aussi sur la rencontre qui opposera jeudi 21 janvier les Léopards de la RDC aux Palancas negras de l’Angola. 
Forum des As rappelle qu’une victoire des Léopards à Butare face aux Palancas Négras qualifierait les Congolais pour les quarts des finales de la quatrième édition du Championnat africain des Nations (Chan). 
Après la première rencontre réussie dimanche 17 janvier face aux Antilopes d’Ethiopie (3-0), la RDC devrait se méfier d’un match nul ou d’une défaite pour éviter de se compliquer la tâche. 
La position qu’elle occupe au classement partiel après la première journée devrait être une motivation pour le onze national à se mettre déjà à l’abri, bien avant la troisième rencontre contre le Cameroun le lundi 25 janvier. 
La fraîcheur physique sera l’élément déterminant du match entre les Léopards de la RD Congo et les Palancas Negras d’Angola, comptant pour la 2ème journée du groupe B du 4ème Championnat d’Afrique des nations de football, analyse l’Agence Congolaise de presse(ACP) qui reprend des extraits de la conférence de presse de l’entraineur des Léopards, qui envisage quelques changements dans son équipe de départ. 
« Nous avons envie d’aller au deuxième tour et pour y aller nous avons besoin de gagner ce match. Chaque match a sa vérité. Le jeune Michée avait un problème à la cheville, il s’est entraîné ce matin. Le classement connaîtra une petite modification pour contrer l’adversaire dans l’entrejeu et sur les côtés. Le match nul ne nous intéresse pas. Nous avons un seul objectif, c’est de nous qualifier », a déclaré Florent Ibenge dans des propos relayés par l’ACP.

Lire aussi :

Lubumbashi: Mwando Nsimba affirme avoir été empêché de se rendre à Kalemie

RDC : Mwando Simba débarqué de l’avion

Pierre Lumbi : «Interdire à un député de se rendre dans sa circonscription est un recul de la démocratie»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire