************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 10 juin 2016

Le présumé mercenaire américain Darryl Lewis mis à la disposition de la justice de son pays

Digital Congo 
09/06/2016 

Selon le premier avocat général de la République, Victor Mumba Mukomo qui l’a annoncé mercredi à la presse, la mise à la disposition de la justice américaine de Darryl Lewis ne signifie pas que le dossier est clos. 


L’Américain Darryl Lewis poursuivi avec des sujets congolais dans l’affaire de mercenaires à la solde de l’ancien gouverneur du Katanga, Moise Katumbi, a été remis a l’ambassadeur des Etats Unis en RDC, James Swan, pour son rapatriement dans son pays, où il sera mis à la disposition de la justice pour la poursuite de l’enquête sur les faits qui ont fait l’objet de son arrestation en RDC. 

Selon le premier avocat général de la République, Victor Mumba Mukomo qui l’a annoncé mercredi à la presse, la mise à la disposition de la justice américaine de Darryl Lewis ne signifie pas que le dossier est dos. 

L’enquête va se poursuivre aux USA et en RDC, une commission rogatoire sera dépêchée aux Etats-Unis et les éléments dont dispose la justice américaine sera versent dans le dossier ouvert à sa charge en République Démocratique du Congo, a indiqué le premier avocat général de la République.

Le diplomate américain s’est déclaré satisfait de la collaboration du gouvernement qui lui a facilité de visiter son compatriote dans son lieu de détention. 

Me Azarias Ruberwa, avocat de l’inculpé, a, indiqué que la partie défenderesse a pris acte de la constitution d’une commission rogatoire et salué la décision de la justice congolaise pour que l’enquête se poursuive aux USA. 

Ce geste pose par l’autorité judiciaire congolaise pousse la partie défenderesse à renouveler la confiance en cette justice, a-t-il dit, estimant que la poursuite de l’instruction sera une réussite. ACP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire