************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 23 août 2016

Forum des As: «Dialogue, le comité préparatoire démarre ce mardi»

Radio Okapi 
23/08/2016



Revue de presse du 23 août 2016.

Le facilitateur de l'Union Africaine pour le dialogue politique 
en République Démocratique du Congo, Edem Kodjo 
lors d’une interview accorde à Radio Okapi à Kinshasa, le 26/07/2016.
Radio Okapi/Photo John Bompengo

Le dialogue qui pointe à l'horizon a une fois de plus fait la une des journaux parus ce mardi dans la capitale congolaise. 

Forum des As titre en manchette: «Dialogue, le comité préparatoire démarre ce mardi». 
Selon le quotidien, l’information a été annoncée par le représentant spécial-adjoint du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Mamadou Diallo, au sortir de la rencontre des diplomates en poste à Kinshasa, avec Edem Kodjo, facilitateur du dialogue politique. 
Le journal signale qu’à quelques heures de l’ouverture des travaux de ce comité préparatoire, la communauté internationale réitère son soutien à Edem Kodjo et ces diplomates ont également réaffirmé leur soutien à la tenue de ces assises au cours d’une rencontre avec le facilitateur.
Forum des As cite Mamadou Diallo, représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU en RDC, qui prenait la parole au nom de la délégation de diplomates, pour expliquer que la rencontre du lundi dernier visait à écouter le facilitateur par rapport à son communiqué publié le samedi dernier, appelant au début des travaux du comité préparatoire pour ce 23 août. 
Le quotidien souligne que les diplomates accrédités en RDC ont, en outre, promis de continuer de diffuser le message de l’unité et à la participation de l’ensemble d’acteurs politiques congolais au dialogue politique qui pointe à l’horizon. 

«Dialogue en RDC: Tshisekedi-Kodjo, divorce consommé», titre  La Prospérité
Le tabloïd indique que l’ex-Premier ministre togolais a annoncé le début des travaux préparatoires du dialogue, sachant qu’il jouit de la confiance de l’Union africaine, de la MONUSCO et peut compter sur l’appui de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), de la Majorité présidentielle et de certaines formations politiques se réclamant de l’Opposition. 
Le journal reconnait que le facilitateur Edem Kodjo doit faire face à une forte contestation du Rassemblement de forces politiques et sociales acquises au changement, conduit par l’opposant Etienne Tshisekedi, qui a fait le choix de le contester dans la rue. 
Pendant que les travaux préparatoires vont démarrer, les Congolais qui adhèrent au mot d’ordre de l’Opposition resteront à la maison. A la mi-journée, poursuit La Prospérité, les spéculateurs devraient être à mesure d’évaluer le degré d’observance par les Kinois de l’appel à la journée ville-morte lancé par Tshisekedi et ses compagnons de l’opposition. 
Le tabloïd rapporte qu’on verra bien si les marchés et les magasins n’ont pas ouvert, si les stations d’essence sont restées fermées, si les services publics n’ont pas fonctionné ou s’il n’y a pas eu de transports en commun. 
Mais le quotidien note que pour de nombreux analystes, Etienne Tshisekedi et le Rassemblement de Genval naviguent à contre-courant et il semble que la communauté internationale leur prête de moins en moins l’oreille. Edem Kodjo, le facilitateur récusé par l’Opposition tshisekediste, estime de son côté que toutes les revendications des opposants ont été rencontrées. 

L’Avenir titre : «Halte à l’opposition négationniste». Le tabloïd revient sur le porte-parole de la Majorité présidentielle, André-Alain Atundu qui ne comprend pas pourquoi le Rassemblement de forces acquises au changement se permet de décréter une journée ville-morte, le jour même où le facilitateur désigné de l’Union africaine, Edem Kodjo, a convoqué le début des travaux du comité préparatoire au dialogue politique national et inclusif. Son étonnement est grand, souligne le journal, d’autant plus qu’elle ne comprend pas que ce mot d’ordre de l’opposition intervienne au lendemain des dernières mesures de libération de prisonniers et de deux chaînes de télévision, ainsi que l’audience accordée par le Président Joseph Kabila aux militants du mouvement pro-démocratie Lutte pour la changement (LUCHA). 
L’Avenir estime que la convocation du dialogue fait partie de gestes qui prouvent la détermination du chef de l’Etat congolais à contribuer de façon significative à la décrispation de la vie politique, en vue de permettre au dialogue de se tenir dans un climat serein et une ambiance conviviale. 

Sur une autre page, le quotidien parle de la liste de 27 Léopards de la RDC sélectionnés pour affronter, le 4 septembre prochain, les fauves de Bazoubangui de la RCA, en match de la 6è journée des éliminatoires de la 51è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), fixée en 2017 au Gabon. Le sélectionneur de la RDC, Florent Ibenge a annoncé que le début du rassemblement de joueurs est prévu le 29 août à Kinshasa. La RDC est en tête de ce groupe avec 12 points et n’ont besoin qu’au minimum match nul pour obtenir leur qualification pour la CAN 2017.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire