************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

dimanche 28 août 2016

Paul Kagamé ou le risque de l’isolement

LE MONDE 
27/08/2016 
Par Bruno Meyerfeld (Nairobi, correspondance)

Paul Kagamé, en 2015. 

Il y a une blague que Paul Kagamé a lancé au moins une fois. « Où habites-tu ? », demande le président à l’un de ses compatriotes. L’intéressé tente un début de réponse, que le chef de l’Etat interrompt : « Ne t’embête pas. De toute façon, je sais où habitent tous les Rwandais ! » La plaisanterie en dit long. Aux manettes de son pays depuis vingt-deux ans, Paul Kagamé se sait tout-puissant. En décembre 2015, 98 % des électeurs se sont prononcés pour un changement de la Constitution, qui permettra au chef de l’Etat de briguer un nouveau septennat dans un an – voire de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2034. 

La suite sur Le Monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire