************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 16 décembre 2016

RDC : les scénarios de l’après 19 décembre

Afrikarabia 
16/12/2016 
par Christophe RIGAUD

A quelques jours de la fin du mandat du président Joseph Kabila, Kinshasa retient son souffle et redoute une flambée de violence alors que les négociations entre la majorité et l’opposition sont au point mort. Thierry Vircoulon, chercheur à l’IFRI, nous livre les différentes hypothèses d’une transition à haut risque qui se profile.

Thierry Vircoulon est spécialiste de l’Afrique centrale, 
chercheur à l’Institut français des relations internationales (IFRI) 
et Maître de conférence à Sciences-po © Ch. Rigaud – Afrikarabia – 

Afrikarabia : Que peut-on attendre des ultimes tractations en cours entre l’opposition et la majorité présidentielle avant la date fatidique du 19 décembre ? 

Thierry Vircoulon : Ces négociations piétinent. Elles achoppent sur deux points principaux : le fait que Joseph Kabila se prononce publiquement pour dire qu’il ne briguera pas de nouveau mandat et sur le calendrier électoral. Cette médiation de la dernière chance a été tentée par l’Eglise catholique congolaise et aucun des deux camps ne voulaient être perçus comme celui qui refuserait cette ultime négociation. Leurs positions semblent encore très divergentes sachant qu’après le 19 décembre, Etienne Tshisekedi considère que le président Kabila n’a plus aucune légitimité légale. A moins d’une surprise de dernière minute, les probabilités sont très minces pour que cette médiation aboutisse.

La suite sur Afrikarabia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire