************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 26 juillet 2017

« Le projet de réduction des naissances est une nouvelle trahison des élites africaines »

Le Monde
25/07/2017
Yann Gwel


Selon notre chroniqueur, si les parlementaires de la Cédéao veulent « contenir la poussée démographique », c’est pour masquer leurs propres responsabilités. 


Dans une clinique de Médecins sans frontières à Aweil, au Soudan du Sud, en mai 2017. 
CRÉDITS : ALBERT GONZALEZ FARRAN/AFP 

Il y a quelques jours, le 22 juillet, les parlementaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), de la Mauritanie et du Tchad, réunis pour discuter de la question démographique dans leur région, ont décidé d’inciter leurs gouvernements respectifs à adopter des politiques visant à « contenir la poussée démographique dans l’espace Cedeao pour promouvoir un développement viable et durable ».

La suite sur Le Monde

Lire aussi :

La question démographique, épée de Damoclès du développement africain 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire