MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 16 décembre 2014

Forum des As : « Le mystère Joseph Kabila demeure »

Radio Okapi 
16/12/2014

Revue de presse du mardi 16 décembre 2014

Le président Joseph Kabila
devant les deux chambres du Parlement
réunies en congrès le 14/12/2014
 au palais du peuple à Kinshasa.
Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Les journaux parus ce mardi à Kinshasa reviennent sur le discours du chef de l’Etat Joseph Kabila devant le congrès. 
Si la plupart d’entre eux s’intéresse à la partie de l’adresse consacrée au processus électoral, chacun y va de son analyse. 

Ainsi Forum des As estime que le président de la République maintient le suspense sur une éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2016. 
Joseph Kabila sera-t-il candidat à sa propre succession à l’horizon 2016 ? 
Quelle est sa position par rapport au débat politique en cours sur la révision constitutionnelle ? 
A toutes ces interrogations, indique le journal, Joseph Kabila est resté énigmatique. Le moins que l’on puisse dire au stade actuel, commente le confrère, c’est que le Raïs, dans son message sur l’état de la nation hier au Palais du Peuple, n’a fait aucune allusion à ces deux aspects de chose. Il n’a donc parlé, ni de son avenir politique ni du projet de révision constitutionnelle qui continue à accrocher l’attention, aussi bien de l’opinion nationale que celle des puissances étrangères. 
En un mot comme en mille, tranche le quotidien, le « mystère Joseph Kabila » demeure. 

Même constat du journal Le Phare. Des millions de compatriotes qui attendaient une clarification au sujet de l’intention de Joseph Kabila de se porter candidat ou non à sa propre succession, au-delà des mandats lui reconnus par le législateur, sont renvoyés à la case de l’observation, indique le confrère.
Ainsi, constate Le Phare, le suspense continue au sujet de sa retraite politique ou non à l’horizon 2016. 
Le quotidien souligne qu’il n’est pas sûr que le mutisme affiché par le chef de l’Etat calme les ardeurs de ceux qui pensent qu’une prise de position claire au sujet de la fin de son mandat aurait eu le mérite de fixer définitivement les esprits sur l’ouverture du round de sa succession. 
Car, toute l’agitation qui s’observe au sein du microcosme politique national, du côté de la Majorité présidentielle comme de l’Opposition, de la Société Civile et même de la Communauté internationale, gravite autour de son avenir politique à l’échéance de 2016. 

La Prospérité note que le chef de l’Etat a soutenu que son pays ne connaissait pas de crise politique. 
Pour le journal, Joseph Kabila a répondu indirectement aux multiples demandes de dialogue formulées par les opposants. A ce propos, écrit le quotidien, il a souligné que la RDC ne vit pas une crise politique. Toutes les Institutions fonctionnent le plus normalement du monde. Et si crise il y a, Joseph Kabila a fait savoir que les Congolais ont collectivement assez de sagesse pour régler leurs différends.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire