************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 4 décembre 2014

" PLANTES MEDICINALES DE TRADITIONS " Province de l'Equateur – R.D. Congo

04/12/2014

Merci à Julien L. de nous avoir fait connaître ce travail.

Ce recueil est la synthèse d'une Mission d’enquête ethnobotanique effectuée dans la Province de l’Equateur du 15 août au 15 octobre 1989. Cette Mission a été  réalisée dans le cadre du projet 
"ELABORATION DE LA PHARMACOPEE TRADITIONNELLE CONGOLAISE » 
inscrit au plan quinquennal 1986-1990 de la République Démocratique du Congo.
Cette Mission regroupait plusieurs spécialistes de diverses disciplines : biologistes, pharmaciens, chimistes, sociologues, anthropologues, psychologues, infirmiers, techniciens en documentation, tous chercheurs ou enquêteurs à l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé.


Pendant que certains peuples consignaient leurs informations médicales par écrit et protégeaient jalousement leurs archives, d’autres par contre, se contentaient toujours de la tradition orale avec ce que cela comporte comme risque de perte du patrimoine culturel. Parmi ces peuples à tradition orale, on trouve principalement les populations noires d’Afrique. Chez ceux-ci, on le dit encore avec force aujourd’hui que chaque fois qu’un tradithérapeute meurt, c’est toute une bibliothèque qui brûle.

Ainsi pour sauvegarder ce qui peut encore être sauvé, la plupart des Institutions de recherche de ces pays mettent au point des projets ayant pour objet l’inventaire du patrimoine médicinal ancestral afin de le consigner dans des documents écrits pour son exploitation actuelle et future.

C’est dans ce cadre que l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) a initié un projet de recherche intitulé « Elaboration de la Pharmacopée Traditionnelle Congolaise ». Le projet a pour objectif la collecte des données ethnobotaniques à travers le pays et la constitution d’une banque de ces données qui pourraient être exploitées immédiatement et pour les générations futures.

Toutefois, ces données rassemblées et rédigées sans confrontation bibliographique ne peuvent aboutir dans une première étape, qu’à une ETHNOPHARMACOPEE.

Dans une seconde étape, les recherches bibliographiques et expérimentales sur nos plantes médicinales déboucheront à l’élaboration de la Pharmacopée Traditionnelle Originale et plus tard à la Pharmacopée Conventionnelle.

La production de ce livre a été financée par l'Armée du Salut Développement International (UK).

Voir le Fichier : Plantes_medicinales_de_traditions_Equateur_RDC.pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire