MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 16 décembre 2014

Une espèce de rhinocéros réduite à cinq individus

Le Monde
15/12/2014

Une femelle rhinocéros blanc du nord dans la réserve
de Ol Pejeta conservancy, au Kenya. 
AP/Ben Curtis 

Après Suni en octobre, Angalifu est mort dimanche. En deux mois, la population mondiale des rhinocéros blancs du nord a perdu un tiers de ses individus. Désormais, il n'existe plus que cinq animaux de cette sous-espèce, décimée par le braconnage. 

Angalifu serait mort de vieillesse dans le zoo américain où il vivait en compagnie d'une femelle de la même espèce. "La mort d'Angalifu est une perte immense pour nous tous", a commenté Rancy Reiches, conservateur au Safari park de San Diego. 

Hormis Nola, la femelle du parc de San Diego, un deuxième rhinocéros blanc du nord se trouve dans un zoo tchèque et les trois autres dans une réserve au Kenya, où ils ont été transférés en 2009 depuis la République tchèque dans l'espoir de les faire se reproduire. L'idée était que les réintroduire chez eux, dans la savane africaine où le climat leur est propice, pourrait aider à la reproduction. 

"DERNIÈRE CHANCE DE SURVIE" 


La semaine dernière cependant, le directeur du parc a reconnu pour la première fois publiquement que leur tentative risquait de ne pas être un succès. "Nous savions depuis le début que les chances de réussite étaient minces, même si les rhinocéros s'étaient accouplés", a confié Richard Vigne à l'agence Associated Press. Afin de sauver l'espèce de l'extinction, les efforts vont désormais se tourner vers la fécondation in vitro des femelles, leur "dernière chance de survie". 

Leurs "cousins", les rhinocéros blancs du Sud se portent bien mieux, avec 20 000 individus recensés et un taux de natalité en hausse. L'autres espèces de rhinocéros africains, les rhinos noirs sont, eux, près de 5 000. Mais le braconnage pourrait bientôt faire baisser le nombre de ces mammifères herbivores : au rythme actuel, le taux de natalité sera dépassé par le taux de mortalité dans quelques années. En Afrique du Sud, qui abrite 82 % de la population mondiale des rhinocéros, un record de 1 020 individus ont été tués en 2014, soit une dizaine de plus qu'en 2013, une année déjà record.


Les rhinocéros sont traqués pour leurs cornes utilisées, notamment en Asie, pour leurs vertus soi-disant médicinales ou comme marqueurs d'un statut social élevé. Leur commerce illégal représente plusieurs milliards de dollars. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire