************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 25 février 2015

Invité Afrique : Droits de l’homme en Afrique: le point avec Alioune Tine d’Amnesty International

RFI 
25/02/2015 
par Christophe Boisbouvier

Alioune Tine (d), en 2010.AFP / SEYLLOU

Selon Amnesty International, les prévisions pour cette année 2015 en Afrique ne sont pas très bonnes. Dans son rapport annuel, l’ONG s'attend à « une situation sécuritaire de plus en plus grave » et à « la poursuite des violations de la liberté d'expression ». 

Le Sénégalais Alioune Tine dirige le bureau régional d'Amnesty pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre. En ligne de Dakar, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. 

« Il y a eu beaucoup de tensions et de conflits, qui sont les facteurs de violations massives des droits de l’homme et ce sont des nouvelles menaces qui font que des Etats ne sont pas bien préparés et n'ont pas donné des réponses efficaces pour défendre des populations civiles de façon globale. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire