************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 19 février 2015

La Banque mondiale encourage le projet du parc agro-industriel en RDC

Radio Okapi 
18/02/2015

Des engins pour la relance agricole en
RDC le 15/07/2014 à Bukanga-lonzo
dans la province de Bandundu, lors du
lancement des travaux du parc agro
industriel par le président Joseph Kabila.
Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Le projet du parc agro-industriel qu’entreprend le gouvernement de la RDC est une approche très prometteuse qui met en interaction les investisseurs publics et privés. Le directeur sectoriel de la Banque mondiale chargé de l’agriculture en Afrique centrale et Australe, Séverin Kodderitzach, l’a affirmé mercredi 18 février dans une interview accordée à Radio Okapi. 

En RDC, le président de la République Joseph Kabila, a officiellement lancé en juillet dernier le projet de construction du parc agro-industriel à Bukanga Lonzo (Bandundu). Ce projet vise à offrir à la population congolaise une variété de produits alimentaires à des prix abordables. 

Selon lui, ce projet va développer les infrastructures en vue d’une production, transformation et commercialisation des produits agricoles. 
« La banque mondiale est un partenaire du gouvernement de la RDC depuis beaucoup d’années dans le secteur agricole et nous comptons aider le gouvernement pour un bon nombre d’années dans la transformation agricole », a affirmé Severin Kodderitzach. 
Au terme de ses discussions avec les autorités congolaises dont le Premier ministre, il souhaite voire l’agro-industrie marcher de pair avec la petite agriculture. 
« Le défi est de veiller à ce que cette approche qui a le potentiel d’être transformateur s’inclut dans une croissance inclusive, elle inclure les petits agriculteurs, des coopératives, des groupements des producteurs dans la croissance économique et agricole », a ajouté le directeur sectoriel de la Banque mondiale. 
Vous pouvez suivre Severin Kodderitzach qui parle des avantages de l’agriculture « pour une diversification économique » dans cet entretien avec Daniel Tambonzoni. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire