************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 9 février 2015

RDC: «Le transfert de pouvoir doit se faire de manière démocratique», affirme Russ Feingold

Radio Okapi
09/02/2015

Russ Feingold,
envoyé spécial du président Barack Obama
dans les Grands Lacs le 03/06/2014
au quartier général de la Monusco à Kinshasa,
lors d’une conférence de presse.
Radio okapi/Ph. John Bompengo
« Nous pensons que le transfert de pouvoir doit se faire de manière paisible et démocratique à travers la tenue d’élections crédibles et transparentes », a déclaré lundi 9 février l’Envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs et en RDC. 
Au cours d’une conférence de presse à Kinshasa, il a réitéré la demande de son pays appelant à la publication d’un calendrier électoral complet. 

Jusque-là, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) n’a publié que le calendrier des élections locales, municipales et urbaines prévues en 2015. 

« Nous avons réitéré à maintes reprises la nécessité de publier un calendrier électoral complet. Maintenant avec l’adoption effective de la loi électorale, nous pensons que les conditions sont là pour que ce calendrier puisse être publié. Et j’aimerai particulièrement souligner le fait que ce calendrier devrait inclure d’une manière claire la tenue des élections présidentielles », a déclaré Russ Feingold. 
Pour le diplomate américain, cette élection présidentielle devrait avoir lieu avant fin 2016. Il a ajouté que son pays plaidait pour un transfert de pouvoirs paisible et démocratique. 

Russ Feingold a fait savoir que la politique des Etats-Unis en cette manière ne s’applique pas uniquement à la RDC. 
« Ce n’est pas qu’une politique que nous recommandons spécifiquement à la RDC mais c’est une manière de faire qui va s’appliquer à tous les gouvernements de la région et, au-delà, au continent africain », a -t-il indiqué. 
Financement des élections 
L’Envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs a fait savoir que le manque de financement ne devait pas être une excuse pour ne pas organiser les élections en RDC. 
« Il ne faut pas que cet argument soit utilisé pour faire en sorte que les élections ne se tiennent pas dans un temps opportun », a souligné le diplomate américain. 
Au sujet du financement des prochaines élections en RDC, il a affirmé que son pays avait déjà décaissé 20 millions de dollars américains. 
« Nous nous évertuons de faire en sorte que les Etats-Unis soient parmi les premières puissances à pouvoir soutenir la tenue d’élections en RDC. Il y a déjà 20 millions de dollars qui ont été décaissés à cet effet », a déclaré Russ Feingold.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire