************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 9 février 2015

Kinshasa : l’ITB Kokolo-Renové, un hôtel de luxe flottant, selon la SCTP

Radio Okapi 
09/02/2015

Le bateau ITB Kokolo réhabilité et
inauguré officiellement samedi
7 février à Kinshasa.
Photo Jean-Pierre Bowule,
ministère des Transports
La Société congolaise des transports et ports (SCTP) estime que l’ITB Kokolo-Rénové, inauguré par le président de la République Joseph Kabila samedi 7 février à Kinshasa, est un “hôtel de luxe flottant”. Ce grand bateau de l’ex-Onatra avait arrêté le trafic depuis avril 1996. Réhabilité par le gouvernement, il va assurer le transport des passagers et marchandises sur le fleuve Congo, entre Kinshasa et Kisangani. A 9Km/heure à la montée et près de 20Km/heure à la descente, il devrait rallier les deux villes en 31 jours, dans des «conditions normales d’exploitation». 

Entre Kinshasa et Kisangani, l’ITB Kokolo-Rénové va aussi desservir Mbandaka, Lisala, Bumba et Basoko. Sa réhabilitation a coûté un peu plus de 2,5 millions dollars américains. 

Sans donner plus de précisions, l’administrateur délégué général assure que le prix du billet sera abordable. 

Le navire compte 9 chambres froides et 2 suites familiales ainsi que des cabines de luxes, pour une capacité globale de 54 passagers. Il est pourvu de connexion aux chaines de télévisions câblées, d’un restaurant de luxe et d’un bar.

Ses deux barges à passagers disposent de deux restaurants, de 49 cabines de 2ème classe pouvant loger 196 voyageurs et de 27 cabines de 3ème classe destinées à 162 passagers. Sa barge à cargo a la capacité de 600 tonnes de marchandises. 

Construit en 1949 et anciennement appelé Costermance, ce bateau avait connu un incendie en mai 1971 à Kisangani. Réhabilité et modifié, il reprit le trafic en 1978 avant de s’arrêter en 1996

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire