************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

jeudi 12 mars 2015

Forum des As: «Majorité présidentielle, la guerre des chefs ne fait que commencer»

Radio Okapi 
12/03/2015

Revue de presse kinoise de jeudi 12 mars 2015.

Quelques cadres et membres du PPRD,
lors de la clôture du 2ème congrès de
leur parti politique le 21/08/2011
 au stade des martyrs à Kinshasa.
Radio Okapi/ John Bompengo
Le climat au sein de la famille politique du chef de l’Etat Joseph Kabila intéresse Forum des As paru ce jeudi à Kinshasa. 
Le quotidien titre à la une : «Majorité présidentielle, la guerre des chefs ne fait que commencer» et indique que le secrétaire général de la Majorité présidentielle est victime des “tirs croisés de la part de ses collègues”. 
Le journal souligne qu’un groupe de chefs de partis politiques de la MP accusent Aubin Minaku Ndjala Ndjoko à tort ou à raison de manquer de charisme. Ce que les autres caciques kabilistes démentent. Ces derniers, selon le quotidien, qualifient ces accusations de graves incidents qui présagent une division dans leur famille politique. Ces personnalités de la MP que cite Forum des As estiment qu’il est temps plutôt de peaufiner des stratégies qui vont leur permettre de répondre aux défis de la nation au lieu de s’adonner aux attaques ad hominem qui, selon eux, risqueraient de faire le lit de l’opposition. 
Pendant ce temps, Aubin Minaku s’affaire plutôt à préparer la rentrée parlementaire, indique le journal dans un autre titre. Il a visité la salle des Congrès pour améliorer les conditions de travail des députés à quelques jours de la reprise du chemin de l’hémicycle prévu ce 16 mars. 

Le Potentiel revient sur la question des rebelles étrangers qui insécurisent la partie Est de la RDC notamment la rébellion ougandaise de l’Armée de résistance du seigneur (LRA).
Selon la Monusco, informe le journal, ces rebelles ougandais constituent une menace réelle pour les populations de l’Est particulièrement celles de la Province Orientale. Le quotidien redoute que la concentration sur la traque contre les rebelles FDLR puisse amener le gouvernement congolais à oublier les LRA, une autre rébellion étrangère, classée également parmi les forces négatives dans la région des Grands lacs. 
Le Potentiel accuse les LRA d’avoir participé aux massacres, viols, pillages et diverses exactions contre la population civile dans la Province Orientale. 

Sur ce dossier sécuritaire, Le Phare titre : «Les FDLR s’éloignent de la frontière du Rwanda». 
Le quotidien s’appuie sur les informations de la société civile du Nord-Kivu et souligne que ces rebelles rwandais empruntent un long couloir passant par le territoire de Beni pour gagner les forêts du district de l’Ituri en province Orientale. 
Selon le tabloïd, les FDLR, traqué depuis fin janvier dernier par les FARDC, chercheraient des appuis militaires auprès des rebelles ougandais des ADF et des résidus de la rébellion du M23 qui continuent de squatter le territoire de Beni (Nord-Kivu). ​
Bon nombre de rebelles FDLR continuent de faire fi du processus de désarmement, démobilisation et réinsertion, lancé par le gouvernement avec ses partenaires. 

En santé, Le Potentiel rapporte qu’un vaccin contre le virus Ebola est, depuis quelques jours, en expérimentation en Guinée à l’initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 
Le tabloïd signale que ce premier vaccin contre Ebola, dénommé VSV-EBOV, a été administré à une cinquantaine de personnes volontaires dans un centre médical de la banlieue de Conakry. 
Le docteur Aboubacar Soumah de MSF, cité par le quotidien, a indiqué que ces essais ont pour objectif de vérifier l’efficacité et l’innocuité du vaccin contre Ebola qui a fait des milliers de victimes, fin 2014, en Afrique Occidentale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire