MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 6 mars 2015

L’Avenir : « Bukanga Lonzo : J. Kabila lance la première récolte »

Radio Okapi
06/03/2015

Revue de presse du 06/03/2015

Un engin labourant la terre dans
le parc agropastoral de Bukanga Lonzo
dans la province du Bandundu
en RDC le 5/03/2015.
Radio Okapi/Ph. John Bompengo
La plupart des journaux parus ce vendredi à Kinshasa reviennent sur la première récolte de maïs lancée par le chef de l’Etat au parc agro-industriel de Bukanga Lonzo. 

Pour L’Avenir, ce parc agro-industriel est une parfaite illustration de la volonté politique et économique du Président de la République, Joseph Kabila Kabange de répondre à l’épineux problème du social congolais. 
Lancé il y a à peine 8 mois, écrit le journal, le parc agro- industriel de Bukanga-Lonzo dans le Bandundu a offert hier jeudi 5 mars 2015 sa première récolte. 
Le journal révèle qu’après la première phase qui consistait à la semence de maïs sur une superficie de 5000 ha, la deuxième phase prévoit la plantation des légumes sur 1000 hectares pour 500 tonnes de légumes par jour aussi bien la production de viande de poulet. 
Le quotidien annonce que cette expérience sera reproduite dans d’autres provinces. 


Forum des As revient sur les déclarations du ministre de l’Agriculture à l’occasion de cette première récolte de maïs à Bukanga Lonzo. Le ministre Kabwe Mwuhe a précisé qu’une autre étendue de 2 500 ha vient d’être cultivée et qu’au mois de septembre prochain, 10 000 ha seront ensemencés pour la seconde phase. Ce qui fera un total de 12.000 ha de maïs pour cette année. 
A en croire le même ministre, poursuit le journal, chaque année au moins 10.000 ha seront plantés pour atteindre 50.000 ha de maïs au bout de cinq ans. 
La deuxième phase de la mise en œuvre du Parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo, consiste à l’élevage des poulets, des porcs et des poissons, la production des œufs et du lait, révèle le quotidien. 

Politique à la une de La Prospérité. Le journal s’intéresse encore au calendrier électoral. 
« Samy Badibanga démasque un double danger » au sujet de ce calendrier électoral, titre le journal. 
L’opposant signe une tribune dans le numéro de la Prospérité du jour. Il y dénonce notamment un calendrier électoral « irréaliste » publié par la commission électorale. 
« Ce calendrier est irréaliste car assorti de 23 contraintes pour sa mise en œuvre, et fondé sur un chevauchement improbable des grandes activités électorales et pré-électorales sans oublier les difficultés financières y afférentes », écrit-il dans sa tribune. 
Samy Badibanga dénonce également un calendrier électoral « inconstitutionnel et discriminatoire ». La raison : le fichier électoral actuel de la Ceni ne prend pas en compte les électeurs autrefois mineurs et ayant atteint la majorité (électeurs de 18 à 23 ans). 

Le Phare revient sur cette annonce de la commission électorale au sujet de ces nouveaux mineurs qui ne devraient pas participer aux élections locales, municipales, urbaines et législatives provinciales programmées en octobre 2015. 
Pour le journal, ce serait dangereux, dans le chef de la CENI, de mettre une croix sur des millions de citoyens qui ont leur mot à dire dans le choix de leurs futurs élus. 
A l’heure où l’on parle de la construction de la cohésion nationale, commente le quotidien, la politique d’exclusion des pans entiers des citoyens, surtout jeunes, devrait être absolument évitée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire