************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 23 mars 2015

Le Phare : «Kingakati, le G7 enfin écouté»

Radio Okapi 
23/03/2015

Revue de presse kinoise du lundi 23 mars 2015.

Des participants au séminaire
d’échanges entre communicateurs de
la majorité présidentielle, tenu
5 au 7/9/2011 à Kinshasa.
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Les journaux parus ce lundi dans la capitale se sont focalisés entre autres sur le débat interne, tenu dimanche dernier, au sein de la famille politique du chef de l’Etat, la Majorité présidentielle (MP) dans la ferme de Kingakati, une banlieue kinoise. 

Le Phare titre en manchette : «Kingakati, le G7 enfin écouté». 
Le quotidien indique que l’autorité morale de la MP, Joseph Kabila a tenu sa promesse de réunir les grosses pointures de sa famille politique, sur demande de sept partis de la MP à savoir : MSR, ARC, Unadef, Unafec, MSDD, ARCO et PDC. 
Le quotidien souligne qu’aux membres du bureau politique de la MP se sont joints les présidents des groupes parlementaires, des regroupements politiques ainsi que les personnalités habituellement conviées à ce type de rencontres. 
Dans ses colonnes, Le Phare signale que les Kabilistes ont débattu sur plusieurs sujets politique de l’heure notamment le processus électoral, le découpage territorial ainsi que sur les ambitions des uns et des autres dans cette famille politique. 
Le quotidien indique également que Joseph Kabila a décrispé le débat en ouvrant juste la séance et en exhortant les participants à débattre librement et franchement de tout et de rien, avant de se retirer de la salle. 

La Prospérité est d’avis que la réinstauration d’un tel débat de vérité aux accents démocratiques, pourrait permettre à la Majorité de resserrer ses rangs, pour faire face à tous les défis politiques majeurs de l’heure et de préparer, par conséquent, son avenir dans la concorde.
Le journal signale qu’il n’y a plus eu de telle rencontre entre sociétaires de la Majorité présidentielle (MP) depuis la défaite subie par ceux qui soutenaient la révision constitutionnelle, il y a plusieurs mois. La Prospérité indique que l’initiative du G7 (MSR, ARC, Unadef, MSDD, ARCO et PDC) n’avait pas été appréciée par ceux qu’on qualifie de faucons de la Majorité présidentielle. 

Le Potentiel fait sa une sur la tribune publiée par Adolphe Muzito intitulée : «La RDC, un Etat sans provinces ». Dans cet article, l’ancien Premier ministre relance les débats sur l’état actuel du pays et les projections pour les prochaines années. 
Le quotidien cite Adolphe Muzito qui plaide pour la mise en place des lois et textes réglementaires comme cadre de référence pour la matérialisation du processus du régionalisme constitutionnel et de la décentralisation. 
Dans cette tribune, Adolphe Muzito, préconise des lois pour également réglementer les transferts par le gouvernement central au profit des provinces et des entités décentralisées, des pouvoirs qui leurs sont dévolus par la constitution, principalement dans les domaines de compétences exclusives, à savoir : l’enseignement primaire et secondaire, l’agriculture, la santé et les affaires coutumières, ensuite la rétrocession de 40% des recettes à caractère national. 

Dans un autre article, Le Potentiel revient sur la Ceni qui exhorte les jeunes à s’approprier le processus électoral en cours. Le quotidien que Jean-Baptiste Ndundu, membre de l’Assemblée plénière de la Ceni, a appelé à l’engagement des jeunes à devenir non pas seulement électeurs mais aussi et surtout candidats à tous les niveaux ou encore observateurs. 
Cette réunion placée sous le thème « les jeunes face aux élections en RDC », poursuit Le Potentiel, avait pour objectif de savoir et faire savoir sur le processus électoral ainsi que le calendrier électoral global.

Lire aussi :

RDC: autour de Kabila, la majorité «s'est expliquée»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire