************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 27 avril 2015

Après le bateau ITB Kokolo, le gouvernement s’apprête à relancer maintenant le navire Gungu

Digital Congo 
25/04/2015

Le gouvernement est décidé à remettre sa flotte navale en trafic sur le fleuve Congo. Ainsi après avoir remis le navire ITB Kokolo, le tour revient maintenant au bateau Gungu d’être relancé pour les liaisons fluviales entre les autres coins les plus reculées du Congo profond 

Après avoir réhabilité puis mis sur le fleuve le bateau ITB Kokolo, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, sous l’impulsion du Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, focalise son attention sur le bateau Gungu. Ce dernier sera mis sur la rivière Kasaï pour désengorger cette partie de la République longtemps sans engins flottant. C’est dans cet élan de la réhabilitation des engins flottants que, jeudi 23 avril 2015, le Premier ministre Matata Ponyo a effectué la ronde au chantier naval de Chanimetal en vue de se rendre à l’évidence de l’état d’avancement des travaux de réhabilitation de Gungu et des quatre barges dont 3 passagers et un Cargo. 

Aux côtés du patron de l’exécutif central, le ministre d’Etat en charge du Budget, Michel Bongongo et le ministre des Transports et Voies de Communication, Justin Kalumba, puis l’armada des responsables de la Société Commerciale des Transports et Ports (SCTP), notamment le Directeur général Jean Baudouin Kimbembe Mazunga et la Présidente du Conseil d’Administration, la députée nationale Vicky Katumwa. Ces personnalités ont accompagné le Premier ministre dans cette visite d’inspection de ce monstre flottant.

Arrivée sur le chantier, le Premier ministre a reçu des techniciens les explications quant aux avancées et le niveau d’exécution des travaux, où les techniciens s’emploient à la finalisation de la coque. Il faut dire qu’outre les hélices et les gouvernails en place, les deux moteurs de 450 chevreaux n’attendent que leur installation. Pour l’étape de l’étanchéité, question de vérifier la moindre fuite de la coque si jamais il y en a pour sa réparation dans l’eau. Il faut souligner que le bateau en réhabilitation est long de 50 mètres et d’une largeur de 12 mètres. Il est soutenu par un tirant d’eau de 1m10. 

Devoir de mémoire oblige, c’est depuis juillet 2014 que les travaux de réhabilitation puis de modernisation et de construction des engins flottants Ont débuté, notamment les quatre barges qui sont en chantier. IL faut dire que 14 mois ont été accordés aux techniciens et maître de l’ouvrage pour présenter un produit fini au gouvernement de la République démocratique du Congo, a dit le ministre des Transports et Voies de Communication. 

Il a été relayé par le Président du Conseil d’administration de Chanimetal, Vincent Bribota qui rassure que le délai imparti sera respecté surtout du fait que le Premier ministre ne cesse de faire le suivi de l’exécution des travaux à la loupe sur instruction du Président de la République, Joseph Kabila. C’est la raison même pour laquelle son entreprise se déploie à travailler d’arrache-pied pour concrétiser dans le temps ce projet salutaire afin de conserver ce partenariat avec le Gouvernement, partenariat dit public-privé. 

A en croire la Présidente du Conseil d’Administration de la SCTP, Vicky Katumwa, le Gouvernement est engagé dans une action de redynamisation du domaine maritime. Même son de cloche du Directeur général Kimbembe Mazunga, qui se dit fier de veiller à la mise à flot de ce grand bateau après l’ITB Kokolo, 20 ans après il faut dire que 4 jours seulement. Kinshasa a été relié à Mbandaka avec ce bateau du colonel Kokolo, dont la population est en liesse. Dans 10 jours, le même flot marin atteindra Kisangani. 

Pour lier l’utile à l’agréable, le Premier ministre Matata Ponyo a quitté le chantier naval avec sourire aux lèvres suite à l’évolution des travaux. Il est rassuré que d’ici la fin de l’année 2015, es Congolais verront le bateau Gungu et ses 4 barges dont un cargo mis à flot. Après le succès de l’ITB Kokolo, le Premier ministre a reçu ce jeudi la famille du Colonel Kokolo représenté par David Kokolo Longo, fils du défunt. 

Le Général David Kokolo a remercié le patron de l’exécutif central pour la résurrection du monstre marin qui porte le nom de son défunt père Colonel. Révolution de la modernité oblige, surtout dans le cadre du volet de la réunification nationale par voie maritime, fluviale lacustre et autres, le géant africain, la République Démocratique du Congo se met débout enfin. 

Pius Romain Rolland/L’Avenir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire