MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 27 avril 2015

Le Phare : «RDC – Rwanda, l’ONU inquiète les Congolais»

Radio Okapi 
27/04/2015

Revue de presse kinoise de lundi 27 avril 2015.

Un hélicoptère de la Monuc
(archives)
La presse kinoise aborde plusieurs sujets dans sa livraison de lundi 27 avril, dont l’incursion rwandaise, la grogne au sein de l’Opposition républicaine (OR), la plate formation politique de Kengo wa Dondo et le processus électoral en RDC. 

Le Phare titre à la une: «RDC – Rwanda, l’ONU inquiète les Congolais». 
Des troupes de l’armée rwandaise se signalent au milieu de la semaine dernière dans le territoire de Nyiragongo, au Nord-Kivu. 
Des autorités civiles et militaires congolaises ont fait état d’infiltrations qui se sont étendues sur environ un kilomètre, avant que les « assaillants » ne décrochent, après avoir ouvert le feu sur une patrouille des FARDC (Forces Armées de la République
Démocratique du Congo), dans le Parc de Virunga, rappelle Le Phare.
Le quotidien note que cette énième bavure militaire rwandaise est intervenue, comme par hasard, au moment où Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des Opérations de maintien de la paix, était en visite d’information dans la partie Est du pays. 
« Interrogé au sujet de ce qui venait de se passer, il a fait savoir que s’il y a eu effectivement une présence militaire rwandaise en RDC – ce qui restait à vérifier – cela constituerait une violation de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba signé par les Etats de la sous-région des Grands Lacs en février 2013. Il a juste souligné que les Nations Unies étaient pour le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la RDC. Sans plus », écrit Le Phare qui estime que les Congolais sont déçus. 
Il va sans dire que les Congolais se sentent un peu déçus par ce type de discours qui laisse croire que les Nations Unies se trouveraient dans le doute au sujet des accusations de Kinshasa contre Kigali. 
En lieu et place d’une attitude de réserve, ils auraient aimé entendre un discours de fermeté, dans la droite ligne des opérations de traque des « forces négatives », internes et externes, pour lesquelles le Conseil de Sécurité a décidé de reconduire en mars dernier, pour une année supplémentaire, le mandat de la Monusco en RDC, peut-on lire. 

Forum des As revient sur la grogne au sein de l’Opposition républicaine et titre « Or : les déçus combattent les heureux bénéficiaires » 
Certains sociétaires de la plateforme politique initiée par Léon Kengo reprocheraient à ce dernier d’avoir privilégié ses proches dans le partage des portefeuilles ministériels. Certains font grief à Léon Kengo wa Dondo d’avoir jeté son dévolu rien que sur ses proches. 
C’est le cas du Budget, de la Coopération internationale et du Plan. L’autorité morale de l’Opposition républicaine est donc accusée d’avoir négligé les autres candidatures pour ne privilégier que celles de ses proches, écrit le quotidien. 
Et pour prendre une belle revanche, ils auraient choisi de s’en prendre au Gouvernement congolais afin de mettre mal à l’aise leurs collègues siégeant à l’Exécutif et, à travers eux, l’autorité morale Léon Kengo wa Dondo. 
C’est ainsi qu’ils avaient exigé une enquête internationale crédible et donc indépendante pour faire toute la lumière sur l’affaire de la fosse commune. L’OR indiquait que la fosse commune de Maluku du 19 mars 2015 avait été organisée en violation manifeste des textes qui régissent les funérailles et les sépulcres en RD Congo et que tous les efforts visant à expliquer cette découverte macabre n’avaient pas convaincu grand monde, poursuit Forum des As. 

Ces personnes enterrées, fœtus et mort-nés compris, inhumées collectivement au cimetière de Fula Fula, à Maluku, refusent, manifestement, de mourir de leur belle mort, ironise La Prospérité qui titre « Kengo hausse le ton : OR, Gérard Kamanda et Idambituo disqualifiés »! 
« Les déclarations de Kamanda Gérard et Idambituo Baudouin sont nulles et de nul effet et n’engagent que leurs auteurs », peut-on lire dans la mise au point de Léon Kengo, qui souligne que sa plateforme attend, « avec responsabilité, les conclusions des différentes enquêtes en cours ». 
Les déclarations de Kamanda et Idambuito ne reflètent en aucun cas, à ce stade d’information, l’entendement que cette plateforme politique se fait de cette question, martèle Kengo. 

Parlant du processus électoral en RDC, La Prospérité titre « Elections Provinciales : Majorité-Opposition, les candidatures traînent »
« D’après la petite température prélevée, ce week-end, à Kinshasa, l’engouement n’est toujours pas au rendez-vous devant les BRTC. Le retrait des formulaires se fait en dents de scie. C’est un signe avant-coureur d’un horizon peu rassurant. En tout cas, l’ombre du scepticisme latent plane sérieusement sur le processus électoral. Et, d’ici la fin de l’opération de réception et de traitement des candidatures, la CENI pourrait s’en tirer, apparemment, avec un faible taux de participation, si les lignes d’ambitions à la Majorité, à l’Opposition et la Société civile restent, manifestement, inchangées », écrit le journal. 
Pour Forum des As : « L’Afrique piégée par le vernis électoral » 
Que d’élections en 2015 et 2016 en Afrique ! Et donc que de tensions, de crises voire de guerres civiles en perspectives ! 
Moment clé du système démocratique pluraliste, les élections, en particulier la présidentielle, sont devenues source de tous les dangers dans nombre de pays du Continent. 

Pour le coup, les pays qui traversent la rivière électorale sans noyade constituent l’exception. Confirmerait-elle la règle ? La question reste suspendue.​

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire