************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 14 avril 2015

Fosse Commune de Maluku : Opinion d’un juriste

Par Jean-Bosco Kongolo
Desc Wondo
14/04/2015


L’encre et la salive coulent et continueront encore de couler au sujet de la fosse commune de Maluku où de centaines de corps humains ont été « enfouis » nuitamment à l’insu de la population kinoise, en violation de la législation en matière d’inhumations et contrairement à la culture congolaise, qui accorde aux morts une très grande considération. 

D’où de nombreuses voix s’élèvent de partout pour exiger qu’une commission d’enquête indépendante vienne éclairer l’opinion notamment sur les causes de décès d’un si grand nombre de citoyens. 

Déjà on pointe du doigt accusateur les autorités du pays qui, abusant des forces de sécurité, auraient perpétré des massacres des citoyens qui avaient manifesté en janvier 2015 contre une disposition de la loi électorale qu’examinait le Parlement. 

Au-delà des émotions, du reste justifiées, qui traduisent l’indignation des uns et des autres, nous voulons joindre notre voix et notre expérience en matière judiciaire pour tenter de répondre à un certain nombre de questions que pourrait soulever la commission d’enquête, si elle est mise en place. 

Lire la suite sur Desc Wondo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire