************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 21 avril 2015

Le bateau ITB Kokolo est arrivé à Mbandaka

Radio Okapi 
21/04/2015

Le bateau ITB Kokolo réhabilité et
inauguré officiellement samedi
 7 février à Kinshasa.
Photo Jean-Pierre Bowule,
ministère des Transports
L’ITB Kokolo est arrivé mardi 21 avril à Mbandaka (Equateur), quatre jours après son départ de Kinshasa. Une grande cérémonie a été organisée au port public de la ville pour célébrer l’évènement. Elle a été présidée par le ministre des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba, à la tête d’une grande délégation venue de Kinshasa. Pendant ce temps, les préparatifs vont bon train à Kisangani, où le bateau devra accoster dans une dizaine de jours. 

Les autorités de la Province Orientale se préparent. Elles ont pris des dispositions pour accueillir très prochainement le bateau rénové de la Société congolaise des transports et des ports (SCTP). C’est ce qui justifie la réunion dirigée lundi à Kisangani par la commissaire provinciale chargée de l’économie, entreprenariat et développement. 

Pour les autorités locales, le souci majeur est de profiter de l’opportunité qu’offre la reprise du trafic fluvial avec la mise à flot du bateau Kokolo. Les opérateurs économiques doivent sentir l’assainissement du climat des affaires notamment par la lutte contre certaines tracasseries, selon les participants.

Seuls les quatre services étatiques autorisés à fonctionner aux ports et aéroports doivent travailler au port de la SCPT. Les autres services de sécurité non apparents doivent se ranger sous l’autorité de la DGM, d’après les mêmes sources. 

Ces discussions entre les différents services de sécurité et administratifs, les opérateurs économiques et les responsables du port de la SCTP ex-Onatra ont abouti à la mise sur pied des commissions chargées de ces préparatifs. La première s’occupera de la sécurité. La deuxième commission va se pencher sur tout ce qui a trait aux finances et recettes dues à la province, pour une traçabilité dans la taxation et dans la perception. 

La commissaire provinciale en charge de l’économie, entreprenariat et développement, Yolande Ebongo, ajoute que 200 tonnes des marchandises sont déjà disponibles dans les entrepôts de la SCTP/Kisangani, dans la perspective du voyage retour de l’ITB Kokolo. Un appel a été par ailleurs lancé aux opérateurs économiques de la Province Orientale ainsi qu’à ceux des provinces voisines, notamment le Nord-Kivu et le Maniema, en vue d’apporter leurs marchandises à acheminer à Kinshasa. 

Il y a de la place et un service de manutention disponible, a assuré la commissaire provinciale en charge de l’économie, précisant que le bateau Kokolo est attendu à Kisangani dans une dizaine de jours.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire