************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 24 avril 2015

Que cache l’installation précipitée des nouvelles provinces?

Desc Wondo 
24/04/2015 
Par Jean-Bosco Kongolo

Depuis le début de la Troisième République, le Congo-Kinshasa est dirigé par une seule famille politique, qui se souvient soudainement vers la fin de ses deux mandats ininterrompus que la Constitution du 18 février 2006 avait prévu de démembrer le pays en 26 provinces. Par décret du Premier ministre, six commissions viennent à peine d’être constituées, chacune composée de 18 personnes qui vont sillonner les six provinces à démembrer (Bandundu, Équateur, Katanga, Kasaï-Occidental, Kasaï- Oriental et Province orientale) pour faire leur rapport, sans débat, aux Assemblées provinciales concernées qui vont procéder aux élections de gouverneurs provisoires. 


«Les travaux de ces commissions chargées de l’installation de nouvelles provinces de la RDC ont été lancés samedi 18 avril à Kinshasa. Les membres de ces commissions, nommés depuis lundi dernier par un décret du Premier Ministre, ont été présentés au public ce dimanche lors d’une cérémonie présidée par Évariste Boshab, Vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur et Sécurité. Ils sont au total quatre-vingt-dix membres qui forment six commissions d’installation de nouvelles provinces. » (Radio Okapi du 19 avril 2015, RDC lancement des commissions d'installation de nouvelles provinces).

Il nous a donc paru utile de nous demander sur quelle base juridique et avec quels moyens financiers ces provinces vont être installées d’ici le 30 juin 2015.

Lire la suite sur Desc Wondo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire