MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 24 juillet 2015

Forum des As: «Elections des gouverneurs, la bataille commence »

Radio Okapi
24/07/2015

Revue de presse kinoise du 24 juillet 2015.

Siège de la Ceni à Kinshasa.
Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
La publication du calendrier de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs de nouvelles provinces fait la une de plusieurs journaux parus ce matin dans la capitale congolaise. 

Forum des As barre en sa manchette: « Elections des gouverneurs, la bataille commence». Le quotidien rapporte que les patrons de vingt et une nouvelles entités seront connus le 17 septembre prochain, date prévue pour la publication des résultats définitifs. 
Le tabloïd annonce déjà le début de la bataille pour les gouvernorats de ces nouvelles provinces de la RDC et précise que le dépôt des candidatures auprès de la représentation provinciale de la Ceni est prévu du 24 au 28 juillet 2015. 

Pour Forum des As qui cite la Ceni souligne que la publication des résultats provisoires de ces scrutins est fixée au 31 août alors que les recours en contestation des résultats seront enregistrés du 1er au 8 septembre 2015 pour que la publication définitive intervienne au 17 septembre 2015.
Le tabloïd rappelle les provinces concernées par cette élection des gouverneurs et vice-gouverneurs: Bas-Uele, Equateur, Haut-Lomami, Haut-Katanga, Haut-Uele, Ituri, Kasaï, Kasaï central, Kasaï Oriental, Kwango, Kwilu, Lomami, Lualaba, Maï-Ndombe, Mongala, Nord-Ubangi, Sankuru, Sud-Ubangi, Tanganyika, Tshopo et Tshuapa. 
Le quotidien voit déjà les partis et regroupements politiques, ainsi que des indépendants rivaliser d’ardeur pour avoir le contrôle de ces nouvelles provinces. 
Les gouverneurs encore en place dans les provinces non démembrées, indique Forum des As, n’échapperont pas du tout non plus à la nouvelle donne politique. 

Dans un autre chapitre, Forum des As parle de secteur de l’habitat à Kinshasa, où les bailleurs continuent de fixer la garantie locative à leur guise, faisant fi des dispositions légales en la matière. 
Le quotidien rapporte que les bailleurs dictent leur loi en allant bien au-delà du nombre de mois exigé pour la garantie locative et les locataires, impuissants et dans le besoin, ne peuvent que se plier à la volonté des propriétaires des maisons en location. 
Le tabloïd s’étonne que les bailleurs exigent aux locataires des garanties locatives allant jusqu’à dix mois ou plus quelle que soit la nature de l’usage de l’immeuble qui fait l’objet du contrat de bail. 

Le Phare revient sur le secteur politique. Le quotidien titre en sa une : « Le message des USA aux RD Congolais ». Dans cet article, le tabloïd indique que l’envoyé spécial de Washington dans les Grands lacs, Thomas Perriello, en séjour à Kinshasa, s’est entretenu avec quatre membres de l’opposition congolaise à savoir: Félix Tshisekedi (UDPS), Vital Kamerhe (UNC), Eve Bazaïba (MLC) et Samy Badibanga (président du groupe parlementaire UDPS et alliés) à Kinshasa. 
Selon Félix Tshisekedi qui s’est confié au journal Le Phare, Thomas Perriello a souligné être venu écouter les Congolais au sujet de deux préoccupations majeures : le processus électoral et la situation sécuritaire.
A propos des élections, le diplomate américain, souligne le tabloïd, a exprimé le souhait de son pays de vivre la réalité de l’alternance politique en RDC aux échéances prévues par la constitution (la présidentielle prévue en novembre 2016). 
D’où la détermination de Washington de voir les règles du jeu démocratique être clairement définies, de manière consensuelle, entre le pouvoir et l’opposition afin de permettre au souverain primaire de départager de manière transparente et apaisée les différentes tendances à l’alternance politique au sommet de l’Etat. 

Le Phare s’est également intéressé au procès Chebeya. Le quotidien barre : «La partie civile exige la comparution de John Numbi et Oleko ». Selon le tabloïd, la Haute cour militaire a clos le débat et fixé les plaidoiries au lundi 27 juillet 2015. Le journal dit assister à un dialogue des sourds, jeudi 23 juillet à la prison de Makala, entre la Haute cour militaire et les avocats de la partie civile, dans l’affaire Chebeya. Le refus de la Haute cour de faire comparaître l’ancien inspecteur général de la police, John Numbi, considéré par la partie civile comme le suspect numéro un dans l’assassinat de Chebeya et Bazana, est la goutte d’eau qui a fait déborder la vase.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire