************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 24 juillet 2015

Kinshasa: la DGDA annonce la saisie de 54 pointes d’ivoire à Barumbu

Radio Okapi 
11/07/2015

Des pointes d'ivoire retrouvées
 mercredi 22 juillet 2015 au domicile
d'un sujet guinéen dans la commune
de Barumbu, à Kinshasa.
Ph. Radio Okapi/Ascain Zigbia
La Direction générale des douanes et accises (DGDA) a annoncé mercredi 22 juillet la saisie de 54 pointes d’ivoire à Kinshasa, au domicile d’un sujet guinéen dans la commune de Barumbu. Les services douaniers affirment que le butin pèse en tout 138,8 kg. Le trafiquant a cependant réussi à s’échapper. 


Au cours de cette perquisition, la douane a trouvé plusieurs pièces d’identité attribuant au sujet guinéen différents noms et nationalités. 

Pour le directeur général de la DGDA, Deo Rugwiza, cette saisie est un pas dans la lutte contre ce réseau de trafiquants. 

«C’est une satisfaction, bien entendu, parce que vous êtes au courant des informations qui circulent sur les chaînes internationales faisant état d’une fraude qui se commet à partir de notre pays ; des pointes d’ivoire qui quittent le Congo sous l’appellation de haricot et qui sont saisis dans les pays étrangers. Donc, que nos recherches, nos enquêtes aient mené à cette saisie, c’est pour nous un motif de satisfaction», a-t-il expliqué. Deo Rugwiza a tenu à féliciter l’équipe qui a fait cette découverte, tout en l’encourageant à aller plus loin. 
«Il faut arriver à démanteler tout le réseau de ces personnes qui salissent notre pays. Vous savez que les pointes d’ivoire sont certainement retrouvées sur des animaux qui sont protégés. Donc, nous avons le devoir de protéger ces espèces», a-t-il ajouté. 
En 2014, la DGDA avait saisi quatre valises de pointes d’ivoire à l’aéroport de Ndjili. Un ressortissant chinois tentait de les sortir frauduleusement de la RDC.​

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire