MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

lundi 27 juillet 2015

Le Phare: «Loi sur la répartition des sièges, passage en force de la Majorité»

Radio Okapi 
27/07/2015

Revue de presse kinoise du 27 juillet 2015.

Des députés lors d’une assemblée plénière
le 06/01/2015 au palais du peuple à Kinshasa,
siège du parlement.
Radio Okapi/Ph. John Bompengo
L’adoption, depuis deux jours, du projet de loi sur la répartition des sièges par circonscription électorale pour les élections municipales et locales a intéressé le journal Le Phare paru ce lundi à Kinshasa. Le quotidien titre en sa manchette: «Loi sur la répartition des sièges, passage en force de la Majorité». 
Le tabloïd rapporte que ce projet de loi, présenté par le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab, est passé à la Chambre basse du Parlement comme une lettre à la poste. 
Le Phare considère l’adoption de ce projet loi d’un passage en force de la majorité aussi longtemps que l’opposition avait brillé par son absence au cours de cette plénière dans le respect de son mot d’ordre lancé peu avant l’ouverture de la session extraordinaire du Parlement. 
Le quotidien souligne qu’après l’adoption de ce texte à l’Assemblée nationale, celui-ci a été envoyé en urgence au Sénat, pour une seconde lecture et adoption avant que le chef de l’Etat le promulgue. 
Le tabloïd cite également le rapporteur de la Ceni, Jean-Pierre Kalamba, qui a rappelé aux députés que la Ceni avait reporté le dépôt des candidatures aux élections locales, municipales et urbaines prévu le 26 mai dernier faute de la loi sur la répartition des sièges. 

Forum des As poursuit sur la même voie. Le quotidien barre en sa une: «Le projet de loi sur la répartition des sièges au Sénat pour une seconde lecture». 
Le tabloïd revient sur le rapporteur de la Ceni qui, devant les députés, a indiqué que la loi sur la répartition des sièges permet de corriger des erreurs relevées par les uns et les autres sur le fichier qui a servi à l’organisation des élections de novembre 2011. 
A la tribune de l’Assemblée nationale, Jean-Pierre Kalamba a expliqué, souligne Forum des As, que le fichier électoral est soumis à l’audit externe des experts de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) assistés par les observateurs de l’Opposition et de la Majorité extraparlementaires, de la société civile et de la Cenco.
Quant à la stabilisation de la cartographie des sièges, le rapporteur de la Ceni, a précisé que la Ceni a produit plus de 6 900 000 cartes disponibles avec localisation de sites de vote, 470 secteurs, 264 chefferies, 145 territoires et 26 provinces, poursuit le quotidien. 
Forum des As est persuadé que l’adoption de ce projet de loi, moyennant quelques amendements, vient de baliser la voie pour l’organisation des élections municipales, urbaines et locales en RDC. 

De son côté, l’Avenir signale que Jean-Pierre Ondekana est porté à la tête de la Ligue nationale des Anamongo. Le tabloïd rapporte que le nouveau comité dirigeant de cette structure vise l’unité, la solidarité et le développement du peuple Mongo. Jean-Pierre Ondekane, indique l’Avenir, appelle les MOngo à une forte mobilisation afin de lutter contre l’ignorance, la négligence et la pauvreté qui ronge leur communauté à travers la RDC. 
Dans son discours, le président élu de la Ligue des Anamongo a également invité ses membres à conjuguer des efforts en vue de maintenir leur unité et sauvegarder leur identité socioculturelle au-delà des divisions administratives dues au découpage territorial qui est une initiative salvatrice du gouvernement congolais pour booster la population congolaise à un sursaut du développement économique, conclut le quotidien.​

Lire et écouter aussi :

Jean-Pierre Kalamba: «Les élections des gouverneurs est un schéma qui n’impacte pas sur notre calendrier»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire