MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 28 juillet 2015

RDC : décentralisation, pourquoi tant de précipitations ?

Afrikarabia 
27/07/2015 
par Christophe RIGAUD

La RDC se décentralise en créant 15 nouvelles provinces. Une initiative consensuelle qui peine pourtant à se mettre en place, faute d’argent, de temps et d’anticipation. Que cache cette décentralisation à marche forcée ? Katanga 20 

La République démocratique du Congo (RDC) a changé de visage depuis le 30 juin 2015… sur le papier seulement. La RDC vient en effet de passer de 11 à 26 provinces, permettant ainsi à ce gigantesque pays-continent, grand comme 5 fois la France, de rapprocher les Congolais de leurs centres de pouvoir. Un bénéfice très théorique pour l’instant, puisque la décentralisation du Congo, qui traînait depuis 2006 dans les tiroirs, est encore loin d’être effective sur le terrain. Les élections des gouverneurs des 21 provinces concernées par ce découpage ont été retardées d’un mois, pour être fixées par la Commission électorale (CENI) au 31 août 2015. Pour le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, la décentralisation du pays est « réussie et salutaire ». Mais pour bon nombre d’observateurs, le découpage de la République démocratique du Congo paraît quelque peu « précipité ».

Lire la suite sur Afrikarabia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire