************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mardi 21 juillet 2015

Les bureaux de vote ont ouvert au Burundi, après de nouvelles violences

Le Temps
AFP 
21/07/2015

A Bujumbura lundi 20 juillet, après le lancement d’une grenade, ici sans victimes. 
(Jerome Delay/AP) 

Les bureaux de vote ont ouvert à 7 h ce mardi au Burundi, pour une élection dont l’issue ne fait aucun doute. L’opposition boycotte le scrutin. La capitale Bujumbura a été le théâtre de tirs durant la nuit  

Deux personnes ont été tuées dans la nuit de lundi à mardi à Bujumbura où explosions et tirs ont résonné toute la nuit avant l’ouverture d’un scrutin présidentiel controversé qui devrait offrir un troisième mandat au président Pierre Nkurunziza. 

Selon un responsable de la police ayant requis l’anonymat, un policier a été tué dans la nuit par l’explosion d’une grenade dans le quartier de Mutakura, au nord de la ville, tandis qu’un civil a été abattu par balles à Nyakabiga, à l’est, dans des circonstances inconnues, d’après des témoins. Une explosion suivie de tirs a été entendue mardi matin peu avant l’ouverture des bureaux de vote dans le quartier de Musaga, au sud de Bujumbura, selon un journaliste de l’AFP et plusieurs habitants. Willy Nyamitwe, principal conseiller en communication du président Nkurunziza, a dénoncé des «actes terroristes», visant à «intimider les électeurs».

Lire la suite sur Le Temps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire