MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 21 octobre 2015

Forum des As: «Kinshasa: attention à l’embrasement de Brazzaville»

Radio Okapi 
21/10/2015

Revue de presse de ce mercredi 21 octobre.

Vue du fleuve Congo tirée à partir de Kinshasa, montrant la ville de Brazzaville. 
Radio Okapi/Ph. John Bompengo 

La situation qui prévaut au Congo-Brazzaville et la course pour la présidence de la Ceni en RDC font partie de principaux sujets abordés par les journaux parus mercredi 21 octobre à Kinshasa. 

«Kinshasa : attention à l’embrasement de Brazzaville», alerte Forum des As à la une, estimant que Brazzaville était mardi en quasi-insurrection. 
A cinq jours de la date fixée par le pouvoir de Denis Sassou Ngouesso pour le referendum constitutionnel, la ville s’est embrasée avec la descente de la population dans la rue manifestant bruyamment en brûlant des pneus pour s’opposer à ce qu’elle qualifie de 3ème mandat du président congolais, note le quotidien. 
Les manifestants jurent d’aller au bout pour empêcher ce qu’ils estiment être un coup d’Etat constitutionnel perpétré par Denis Sassou, au pouvoir depuis 30 ans.
Forum des As s’inquiète des débordements de ces tensions de l’autre côté du fleuve Congo, à Kinshasa. 
Très souvent la guerre se prolonge à Kinshasa et le flux des réfugiés qui en découlent, indique le journal, rappelant que par le passé, Brazzaville a connu de dures épreuves jusqu’à la guerre civile de 1997, qui a envoyé plusieurs obus dans la ville voisine de Kinshasa. 
Ce qui fait dire au journal que lorsque la capitale d’en face est déstabilisée, c’est sa sœur de l’autre rive du fleuve qui est toujours la première à en subir les contrecoups sur le plan sécuritaire et humanitaire. 
En plus, le même contexte préélectoral pourrait renforcer le phénomène de deux vases communicants, conclut le journal. 

De son côté, Le Phare revient sur la course pour la présidence de la Ceni en RDC sous le titre : «Après les feuilletons Malumalu et Ngoy Mulunda : Ceni, carton rouge aux ministres de Dieu !»
Onze jours depuis que le fauteuil du président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) est officiellement vacant. 
Depuis lors, note le quotidien, la guerre de succession est largement ouverte au niveau des confessions religieuses, identifiées comme la « composante » de la société civile habilitée à pourvoir à cette vacance. Mais dans l’opinion publique congolaise, des voix s’opposent à l’exclusivité de la désignation du numéro un de la Ceni par les églises, indique le journal. 
Pour nombre de congolaises et congolais, poursuit le quotidien, les ministres de Dieu ont largement montré leurs limites dans la gestion des processus électoraux. 
Tous les espoirs fondés sur l’apolitisme, l’indépendance d’esprit, la probité morale, l’expertise, le bénévolat de ceux qui sont chargés de montrer le chemin du salut à leurs semblables ayant été déçus, le remplacement de deux religieux défaillants (Malumalu et Ngoy Mulunda ) par un troisième n’enchante pas du tout, indique le journal. 

«Aérogare modulaire de N’djili: la RVA saisit 60 pointes d’ivoires et 2 cornes de rhinocéros», titre L’Avenir
Grâce au scanner installé à l’aéroport de N’Djili modernisé, la Régie des voies aériennes (RVA) a saisi, le dimanche 18 octobre, quatre valises contenant 30 kgs pour les trois premières, et 23 kgs pour la quatrième valise, soit un total de 113 kgs d’ivoires et cornes de rhinocéros blanc mélangées. 
Curieusement les malfrats sont en cavale, mais les enquêtes sont en cours, rapporte le quotidien.

Pour sa part, La Tempête des Tropiques revient sur l’entretien de lundi dernier à Bruxelles entre l’Envoyé spécial d’Obama, Thomas Perriello et Etienne Tshisekedi, président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Cette rencontre a permis aux deux personnalités de faire une évaluation de la situation politique en RDC à l’approche des élections, renseigne le journal. 

«Croissance et réduction de la pauvreté : la RDC, un cas d’école», analyse Le Potentiel dans sa manchette. A en croire le journal, en cinq ans, la RDC est parvenue à relancer son appareil économique, s’offrant de bonnes perspectives dans le marché vers l’émergence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire