************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

vendredi 6 novembre 2015

A l’ouvrage collectif « Les Congolais rejettent le régime de Kabila », Mende réplique et ‘dédiabolise’ son maître

Desc-Wondo
06/11/2015



Mende ‘’dédiabolise’’ et ‘’Joseph Kabila’’ s’apprête à faire couler le sang au Congo-Kinshasa !
Jean-Pierre Mbelu Babanya 

« On ne tue pas les idées. » F. CASTRO 
Quand Mende et ses compères estiment qu’en écrivant ‘’Kabila et le réveil du géant’’, ils contribuent à ‘’dédiaboliser’’ leur ‘’autorité morale’’, ‘’le raïs’’, lui, jure que si les Congolais(es) n’acceptent pas le glissement, le sang va couler[1]. Le temps de la ‘’dédiabolisation’’ coïncide avec celui où ‘’le raïs’’ affûte ses armes pour exacerber la guerre qu’il mène depuis les années 1990 contre le Congo-Kinshasa. Cela n’est pas surprenant du tout. 


Il se pourrait que nous soyons plusieurs à n’avoir pas intégré l’irruption des Nouvelles Technologies de la Communication et de l’Information dans nos modes de penser et d’appréhender le réel congolais. Certaines critiques formulées à l’endroit des Congolais(es) de l’étranger en témoignent. Pour certains thuriféraires et tambourinaires de ‘’la kabilie’’, vivre en dehors du pays signifie être déconnecté de ce qui s’y passe. Ils mettent entre parenthèse les NTIC pour fonder leur hypothèse. Ils mettent aussi les liens, les échanges familiaux et les voyages entre parenthèse pour soutenir que la diaspora congolaise est déconnectée des réalités du pays. Cette fausse approche de la diaspora congolaise à l’ère des NTIC et de la grande mobilité des Congolais(es) fausse aussi l’approche (souvent émotionnelle et clientéliste) que lesdits thuriféraires et tambourinaires font des lectures critiques formulées à partir de l’extérieur à l’endroit de ‘’l’Etat manqué’’ que gère ‘’la kabilie’’ depuis bientôt plus d’une décennie.

La suite sur Desc-Wondo

Lire aussi :

"Joseph Kabila" aux confessions religieuses : "C’est le glissement ou la guerre!"

RDC : Kabila, le dialogue, le référendum et le glissement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire