************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 25 novembre 2015

La Prospérité: «Dialogue, le Représentant de Ban Ki-moon chez Kabila !»

Radio Okapi 
25/11/2015

Revue de presse kinoise de mercredi 25 novembre 2015.

Le nouveau Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RDC, 
M. Maman Sambo Sidikou 
a été reçu par le chef de l’Etat, le Président Joseph Kabila Kabange. 
Photo MONUSCO/Michael Ali.  

C’est de New-York, aux Etats-Unis, que l’on attendait la réponse du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, à la lettre du Président Kabila lui demandant de choisir un médiateur parmi les quatre noms proposés pour le dialogue. 

La Prospérité qui titre à la une:«Dialogue, le Représentant de Ban Ki-moon chez Kabila!», rappelle qu’on avait tendance à oublier que le Secrétaire général de l’ONU se fait déjà spécialement représenter en RDC par Maman Sidikou qu’il venait de placer à la tête de la Monusco. 
En scrutant l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et les différentes résolutions du conseil de sécurité sur la RDC, on serait amené à penser que le patron de la Monusco devait assurer la mission de bons offices, croit savoir le quotidien qui indique que son son prédécesseur Martin Kobler s’était cassé les dents en s’y essayant. 
Les temps ont visiblement changé. 
Le nouveau Chef de la Monusco, une semaine après sa prise des fonctions, a rencontré, mardi 24 novembre 2015, le Président de la République, rapporte La Prospérité.
D’après ce qu’il a été donné aux journalistes d’apprendre, les deux personnalités ont parlé d’élections. Kabila et Maman Sidikou ont, aussi, échangé autour du rôle qui reviendrait à la Monusco dans le processus électoral rd-congolais. 
L’une des missions de la Monusco, c’est d’accompagner la RDC vers plus de stabilité. 
Quand il parle de stabilité, il n’écarte pas la stabilité politique, souligne le quotidien. 

Forum des As : «Dialogue, un message de Kabila attendu» 
C’est ce qui ressort de la communication faite hier par Aubin Minaku aux membres du bureau politique de la Majorité présidentielle,peut-on lire à la une du quotidien. 
«Plus de doute possible. Pas l’ombre d’un mystère. Le Dialogue sera convoqué dans les tous prochains jours. Les ténors de la Majorité présidentielle en ont été informés hier. Joseph Kabila devrait s’adresser à la Nation incessamment. Dans son adresse, le chef de l’Etat va convoquer le Dialogue », assure le quotidien
En termes clairs, précise Forum des As, le Dialogue a cessé d’être une hypothèse d’école. C’est désormais une certitude. 
Avant la fin du mois de novembre, le Président aura signé l’ordonnance convoquant ce forum national dit de la dernière chance, ajoute le journal, qui, citant un poids lourd de la MP annonce que l’intervention présidentielle pourrait même survenir cette semaine. 

Toujours au sujet du dialogue politique, L’Avenir titre: «Joseph Kabila consulte le Conseil des ministres.» Les difficultés nées du processus électoral et les défis à relever à ce sujet, de même que quelques contradictions apparues principalement au sein de la classe politique ont été passés en revue au cours de cette réunion, rapporte le journal. 

Le Phare relève à la une: "Tout dialogue mène au partage des postes"
Une vieille tradition inaugurée en 1960, rappelle le quoitidien qui indique que de Bruxelles (en janvier 1960) à Sun City (en décembre 2002), cette tradition veut que chaque fois que les Congolais sont appelés à résoudre une crise qui menace la survie de leur patrie, ils finissent par le partage des postes de responsabilité à divers niveaux: gouvernements, parlement, entreprises publiques, diplomatie, magistrature, territoriale, armée, police, service de renseignements, etc. 

"Ban Ki-Moon doit faire attention", alerte pour sa part La Tempêtes des tropiques
Tempête des Tropiques qui note que l’opinion intérieure récuse certaines personnalités politiques qui pactisent avec le régime de Kinshasa. 
Le journal note que hormis Kofi Annan, toutes les autres personnalités politiques pointées par le chef de l'Etat de la RDC ont déjà des "atomes crochus" avec ce dernier pour ne pas se tromper sur leur subjectivité dans la direction des débats au forum attendu. 

Dans un autre chapitre, Forum des As écrit: «Tshibangu Kalala libéré hier de la prison de Makala.» Incarcéré depuis le 29 septembre dernier à la prison de Makala à Kinshasa, le professeur Tshibangu Kalala a été libéré mardi 24 novembre dans la soirée, écrit le quotidien. 
Me Tshibangu Kalala était poursuivi pour rétention illicite des documents relatifs au litige entre la RDC et l’Ouganda devant la Cour internationale de justice (CIJ) en 2005, rappelle le canard. 
« Ma première réaction, c’est de dire que ce qui est arrivé est totalement inacceptable. Ce qui est arrivé dans la situation que j’ai connue, c’est tout simplement de la bêtise humaine », a déclaré à Radio Okapi Tshibangu Kalala dans des propos que relaie Forum des As.​

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire