MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

samedi 28 novembre 2015

L’autre Afrique de Mamadou Diouf, vue depuis New York

RFI 
27/11/2015 
Par Pierre-Edouard Deldique

L'historien sénégalais Mamadou Diouf. DR 

Mamadou Diouf le prouve dans chacun de ses écrits ou dans les propos qu’il tient : la distance n’altère en rien la pertinence de l’analyse que l’on a d’un pays ou d’un continent. Historien sénégalais de renom, c’est en effet depuis les Etats-Unis qu’il observe les sociétés africaines avec une remarquable pertinence et une originalité certaine. 

Spécialiste de l’empire colonial français, Mamadou Diouf est né à Rufisque, au Sénégal. Il a suivi des études à la Sorbonne, à Paris où il a décroché un doctorat en histoire. Puis il est retourné dans son pays d’origine pour y enseigner et y mener ses recherches à l’université Cheik Anta Diop à Dakar. Ensuite, cet intellectuel disert a traversé l’Atlantique pour enseigner à l’Université du Michigan avant de prendre la route de New York où, depuis 2006, il est le directeur de l’Institut d’études africaines de l’Université de Columbia à New York. 

Mamadou Diouf est l’auteur de nombreux ouvrages dont Les figures politiques,Des pouvoirs hérités aux pouvoirs élus, Le nationalisme, le colonialisme et les sociétés post-coloniales ou bien encore Une histoire du Sénégal, le modèle islamo-Wolof et ses périphéries. Autant de livres publiés chez Karthala.

La suite sur RFI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire