MERCI A MACINTOSH MARKENZ DE KIN DE BIEN VOULOIR PRENDRE CONTACT AVEC LA WEBMASTER DU BLOG LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 27 janvier 2016

15 ans de pouvoir de Joseph Kabila: réactions de l’opposition et de la majorité

Radio Okapi
26/01/2016

Le Président Joseph Kabila a reçu la délégation 
de sénateurs congolais le 17/06/2015 à la cité 
de l’Union africaine à Kinshasa lors des consultations. 
Radio Okapi/Ph. John Bompengo 

Interrogés sur le bilan des 15 années de Joseph Kabila à la tête de la RDC, Joseph Bangakya de la Majorité présidentielle met en avant les efforts du président de la République pour la réunification du pays alors que l’opposant Franck Diongo évoque « un espoir déçu ».

Joseph Kabila a totalisé ce 26 janvier quinze ans au pouvoir.

A (re)Lire: RDC: Joseph Kabila totalise 15 ans au pouvoir

Joseph Bangakya, cadre de la Majorité présidentielle et président du parti Nouveaux républicains pour la justice (NRJ) estime que pendant ces 15 années au pouvoir, le chef de l’Etat a permis de réunifier le pays dont certaines parties étaient occupées par les rébellions du MLC et du RCD en 2001 quand il est arrivé au pouvoir.


« En 2001, on ne savait même pas qu’on resterait un seul Etat. La RDC était divisée. On pouvait connaître le sort peu enviable que connaissent les pays comme la Lybie, la Somalie, la Syrie, des pays en état d’implosion totale. Aujourd’hui, 15 ans plus tard, la RDC existe », fait-il savoir.

Ce cadre de la majorité affirme également que pendant les quinze dernières années la RDC a fait des progrès dans les infrastructures et la démocratie.

Mais il reproche au président Kabila de ne pas avoir réussi à renouveler la classe politique.

«La chose que le président de la République aurait vraiment dû faire, c’est le renouvellement de la classe politique pour mener la RDC vers des horizons meilleurs et différents. La population attendait que très vigoureusement que les antivaleurs du régime passé soient totalement combattues avec une dernière énergie par le pouvoir du jeune président mais il y a eu beaucoup d’effets d’annonce mais il y a eu peu de résultats », argumente Joseph Bangakya.

« Un espoir déçu »
Franck Diongo, président du parti de l’opposition Mouvement lumumbiste progressiste (MLP), estime, pour sa part, que les années de pouvoir de Joseph Kabila ont été « un espoir déçu ».

Sur le plan démocratique, l’opposant affirme que Joseph Kabila est « un obstacle à la démocratie ». «

Au niveau de la gouvernance, le pays sous son règne est dans la mauvaise gouvernance politique et économique. A tel point qu’aujourd’hui, le Congo est parmi les trois pays les plus corrompus de la planète. Et là, vous ajouterez l’impunité. Le bilan est donc, totalement négatif, c’est un recul sur le plan social, sur le plan économique, sur le plan démocratique », ajoute Franck Diongo.

Pour l’opposant, le cadeau que le président Kabila peut offrir au peuple congolais est d’organiser des élections.

« Le plus grand cadeau que monsieur Kabila doit donner à la République, c’est de laisser un pays uni, démocratique c’est-à-dire, organiser les élections démocratiques et faire la passation civilisée du pouvoir entre un président sortant et un président entrant », conclut-il.

Le deuxième mandat de Joseph Kabila arrive à terme cette année. La constitution lui interdit de briguer un nouveau mandat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire